Monde

Lonesome George, la dernière tortue géante, est morte

Temps de lecture : 2 min

Capture d'écran
Capture d'écran

«Lonesome George» ou «Georges le solitaire», la célèbre et dernière tortue géante des îles Galápagos, est morte dimanche, a annoncé le parc national des îles au large de l’équateur, à Reuters. Elle avait un peu plus de 100 ans, selon les estimations.

Dans un communiqué, le parc national explique que le gardien Fausto Lierena a «malheureusement surpris» de la découvrir «étendue dans la direction de son trou d’eau sans aucun signe de vie», rapporte CNN.

C’était un naturaliste hongrois qui avait découvert Georges en 1972 sur La Pinta, l’une des plus petites îles des Galápagos. De la sous-espèce Chelonoidis abingdoni, la tortue géante n’a pas eu de descendance, et ce malgré les tentatives pour la faire se reproduire avec deux tortues proches de son espèce, originaire de l’île voisine d’Espanola, rapporte Reuters.

Georges est donc resté une créature solitaire.

Il doit son nom à l’acteur américain George Gobel, une star de la télé des années 1950, qui se surnommait lui-même «Lonesome George», indique NY DailyNews.

Les tortues géantes des Galapagos peuvent atteindre jusqu’à 200 ans et comptent parmi les espèces qui ont permis à Charles Darwin de développer sa théorie de l’évolution de l’espèce au XIXe siècle.

Les responsables du parc national ont précisé que la célèbre tortue serait autopsiée pour déterminer les causes du décès.

Newsletters

La France révise sa stratégie en Afrique de l'Ouest pour faire face au djihadisme

La France révise sa stratégie en Afrique de l'Ouest pour faire face au djihadisme

Depuis son départ du Mali, en février, la France a perdu le centre névralgique de son dispositif militaire. Paris cherche désormais à consolider les liens avec le Niger et les pays du golfe de Guinée, où Bénin et Togo subissent de plus en plus d'attaques djihadistes.

De nouveaux ossements humains découverts dans le lac Mead

De nouveaux ossements humains découverts dans le lac Mead

La décrue du lac liée à une sécheresse prolongée révèle, en plus des cadavres de poissons, des corps humains dont quelqu'un aurait visiblement souhaité se débarrasser.

La canicule fait crasher le système informatique des hôpitaux londoniens

La canicule fait crasher le système informatique des hôpitaux londoniens

Les fortes chaleurs liées au réchauffement climatique ont provoqué une panne des systèmes informatiques des deux principaux hôpitaux londoniens, désorganisant complètement les services de soins.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio