Life

Pas de fourchette en présence d'Obama

Delphine Dyèvre, mis à jour le 25.06.2012 à 11 h 53

Barack Obama. REUTERS/Kevin Lamarque

Barack Obama. REUTERS/Kevin Lamarque

Quand Obama arrive, planquez les fourchettes. Tel a été le mot d’ordre pour la venue du président des Etats-Unis au congrès annuel de la National Association of Latino Elected Officials, quelques jours après avoir annoncé que son administration n'expulserait pas 800.000 jeunes migrants illégaux, rapporte le New York Magazine. Les couteaux étaient quant à eux interdits pendant toute la conférence.

Cela peut paraître absurde quand on sait le nombre de dîners,  déjeuners et de petits-déjeuners, auxquels le président américain assiste, analyse Politico. Malgré tout, on ne contredit pas les services secrets. Raquel Regalado, membre de l’association, a donc dû l'annoncer aux mille délégués présents, non sans pouvoir s’empêcher de rire.

Elle enjoint donc les personnes présentes dans la salle à se dépêcher de manger car un «invité spécial» ne va pas tarder à arriver, ce qui explique l’absence de couteau sur les tables, sans compter que les fourchettes vont être ramassées avant que celui-ci ne monte sur l’estrade.

«Comme la bonne mère hispannique que je suis, je suis là pour vous demander de manger votre repas.»

Les services secrets ont confirmé que les ordres venaient bien d’eux et que de telles mesures sont fréquentes lors de grands événements, quand le président parle alors que le public mange. Comme l’explique l’agent spécial Max Millen:

«Les services secrets coordonnent ce processus avec le personnel et le comité de réception afin de s’assurer que les tables soient dégagées de tout matériel qui puisse être jugé dangereux préalablement à l’arrivée du président.»

Cette pratique peut paraître étrange car le président Obama a souvent été en présence de couteaux ou de fourchettes, comme le montrent les différentes photos du New York Magazine.

Cependant, comme le souligne Politico, il n’y a pas de règle fixe. Les services secrets s’adaptent en fonction de la taille de la foule, de combien de personnes sont au courant, de qui animera l’événement... Les mesures varient selon les cas: par exemple, dans certains cas tous les invités doivent passer au détecteur à métaux, dans d’autres non.

Delphine Dyèvre
Delphine Dyèvre (57 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte