Life

HTTP: une page d'erreur 451 en l'honneur de Ray Bradbury

Mélody Piu, mis à jour le 25.06.2012 à 11 h 47

Fahrenheit 451 e-book on the Kindle/Utten 44 via Flickr CC License by.

Fahrenheit 451 e-book on the Kindle/Utten 44 via Flickr CC License by.

Les internautes connaissent déjà des dizaines de codes http comme l’erreur 404 qui s’affiche quand un site est indisponible, ou encore l’erreur 403 qui apparaît lorsque l’accès à un site n’est pas autorisé. Selon le Guardian, une nouvelle erreur http pourrait bientôt arriver sur le web: il s’agirait de l’erreur 451, une référence à l’ouvrage Fahrenheit 451 de Ray Bradbury, pour les sites indisponibles pour des raisons juridiques. L’idée vient de Tim Bray, un développeur d’Android, et cocréateur du langage XML, qui l’a proposé à l’Internet Engineering Task Force (IETF).

Pour Tim Bray, un fan de l’écriture de Bradbury, il s’agit avant tout de montrer aux internautes que le site n’est pas accessible pour des raisons juridiques à la demande des autorités locales. Il déclare au Guardian:

«Nous ne pourrons jamais faire disparaître entièrement les restrictions légales à la liberté d'expression. Je pense que lorsque ces restrictions sont imposées, elles doivent être fait de manière transparente […] La référence à la vision dystopique de Fahrenheit 451 peut être utile

Tim Bray a eu l’idée de ce nouveau code quand Terence Eden a signalé sur son blog que le site ThePirateBay n’était pas accessible au Royaume-Uni, sans que la raison en soit indiquée. Le message d’erreur est alors un code 403 qui signifie que «le serveur a compris la requête, mais il refuse de l’accomplir». Mais si le site n’est plus accessible c'est à la suite du blocage par le gouvernement britannique des sites de partage de fichiers, rapporte Terence Eden sur son blog.

La proposition de Tim Bray sera examinée fin juillet par l’IETF.

Ray Bradbury est décédé le 5 juin à l’âge de 91 ans, laissant derrière lui plusieurs œuvres de sciences fictions telles que les Chroniques martiennes (1950) et L'Homme illustré (1951). Adapté au cinéma en 1966 par François Truffaut, Fahrenheit 451 (1953), s’inspirait des autodafés nazis, et évoquait les dangers de la censure dans un régime totalitaire. 

Mélody Piu
Mélody Piu (32 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte