Monde

Texas: une herbe hybride à l'origine de la mort d'un troupeau de vaches?

Temps de lecture : 2 min

Cattle at Picosa ranch/heatheronhertravels via Flickr CC License by

Une variété d’herbe génétiquement modifiée hybride est soupçonnée d’être à l’origine de la mort subite d’un troupeau de bovins dans le Texas, rapporte CBS News. Les premiers tests ont montré que l’herbe, une forme modifiée hybride d’herbe des Bermudes appelée Tifton 85, avait mystérieusement commencé à produire du gaz cyanure. Les scientifiques du département de l’Agriculture américain mènent de nouveaux tests pour savoir si une mutation quelconque a pu déclencher la diffusion du gaz mortel.

Les bovins sont morts il y a environ trois semaines alors qu’ils broutaient dans un ranch à Elgin, à environ 30 kilomètres à l’est d’Austin. Un jour, les vaches ont commencé à beugler peu après avoir été sorties pour paitre, raconte le propriétaire du ranch, Jerry Abel. 15 de ses 18 bêtes sont mortes en quelques heures.

Abel a déclaré à CBS qu’il n’avait jamais eu de problème en 15 ans d’utilisation d’herbe modifiée hybride jusqu’à ce jour. Mais il n'est pas le seul dont le pâturage est devenu soudainement toxique. D’autres fermiers de la région qui utilisent la même herbe ont trouvé du cyanure sur leur propriété, bien que pour le moment aucune autre vache ne soit morte.

EDIT - Cet article faisait référence dans sa version originale à l'herbe Tifton 85 comme étant génétiquement modifiée, comme l'écrivait l'article de CBS News. Il s'agissait d'une erreur: c'est en fait un hybride d'herbe des Bermudes.

Grégoire Fleurot Journaliste

Newsletters

Blonde on Blonde

Blonde on Blonde

Les États-Unis refusent de vacciner les enfants migrants contre la grippe

Les États-Unis refusent de vacciner les enfants migrants contre la grippe

Malgré les trois morts dans des centres de détention américains depuis décembre 2018 et les alertes des médecins.

Un juge mexicain autorise deux personnes à consommer de la cocaïne

Un juge mexicain autorise deux personnes à consommer de la cocaïne

Elles pourront transporter, utiliser et consommer ce stupéfiant à condition de ne pas en faire commerce.

Newsletters