Monde

Comment bien manger sur Mars?

Mélody Piu, mis à jour le 22.06.2012 à 9 h 11

Beef tongue/istolethetv via Flickr CC License by.

Beef tongue/istolethetv via Flickr CC License by.

Peut-on cuisiner et bien manger dans l’espace? Un groupe de neuf stagiaires de l’Université de Cornell se préparent à une mission spatiale simulée, baptisée projet HI-SEAS. Ils suivent actuellement des cours pour essayer de faire de de la cuisine spatiale une nourriture plus savoureuse, rapporte le site Popular Science.

L'an prochain, six de ces participants seront isolés pendant 120 jours dans la montagne volcanique du Mauna Kea à Hawaï pour simuler la vie sur Mars, rapporte le Daily Meal. Ils devront donc cuisiner et manger en utilisant uniquement des aliments déshydratés (bœuf lyophilisé, morceaux de poulet,  légumes déshydratés, épices en poudre etc.), et exclusivement de longue conservation en utilisant les compétences et les recettes qu’ils sont en train de développer. A cette fin, plusieurs enseignants dont Jean Hunter, un professeur de génie biologique, travaillent avec l’équipe pour étudier les moyens de rendre la nourriture déshydratée plus goûtue.  

Pourquoi une telle expérience? Selon le site Futurascience.fr, la nourriture serait l’un des facteurs qui influe le plus sur le moral des astronautes, en particulier sur les missions de longue durée:

«Essentiel au bien-être physique et psychologique de l’équipage, la nourriture est un réel sujet de préoccupation au sein des agences spatiales qui planifient une mission habitée vers Mars».

Vers une gastronomie spatiale conviviale? 

Depuis plusieurs années, la Nasa et le Cnes (Centre national d'études spatiales) s'intéressent de près à la nourriture spatiale car les missions des astronautes sont beaucoup plus longues, notamment au sein de l'ISS (Station spatiale internationale). Pour remplacer les aliments en tubes ou en cubes, qui n'étaient pas toujours très appétissant, ils ont fait appel à des grands chefs pour que les astronautres puissent déguster des repas qui ressemblent à ceux que l'on trouve dans nos assiettes sur Terre. 

                                                   

Le but du projet HI-SEAS est aussi de casser la monotonie des repas en obligeant l’équipage à préparer des plats plus subtils, et par le biais de la cuisine, créer un moment de camaraderie dans un environnement isolé et confiné, loin de la civilisation.

Mélody Piu
Mélody Piu (32 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte