Monde

Barack Obama va s'entrainer à débattre avec John Kerry

Cécile Dehesdin, mis à jour le 19.06.2012 à 12 h 31

John Kerry / United State Congress via Wikimedia Commons

John Kerry / United State Congress via Wikimedia Commons

Barack Obama a choisi John Kerry comme partenaire d'entrainement pour préparer ses débats de cet automne contre le candidat républicain à la présidentielle américaine Mitt Romney.

L'actuel président affrontera ainsi –pour de faux– le candidat démocrate à la présidentielle de 2004, redevenu depuis simple sénateur du Massachussetts, rapporte le Washington Post. John Kerry a plusieurs avantages:

1. Il est considéré comme l'un des démocrates les plus doués à l'exercice du débat, notamment depuis sa performance dans plus de 25 débats en 2004 (certains analystes ont estimé que ceux-ci lui ont permis de se rapprocher de George W. Bush dans les dernières semaines de la campagne).

2. Il connait surtout très bien le style, les forces et les faiblesses de Mitt Romney: d'abord parce qu'il était un des lieutenants clés de feu Edward Kennedy lors de la campagne du démocrate pour le siège de sénateur du Massachussetts en 1994 (Kennedy a gagné). Ensuite parce que Kerry a observé de près la campagne de Romney pour devenir gouverneur du Massachussetts, en 2002, où ses bonnes performances aux débats l'ont servi.

3. Les reproches qu'on a fait à Kerry en 2004 sont les mêmes qu'on fait aujourd'hui à Romney: les critiques de Kerry l'ont aussi accusé de changer d'avis sur des sujets importants, de sembler élitiste, et ils ont tous les deux une grande fortune.

David Axelrod, le stratège en chef d'Obama, estime ainsi:

«Personne n'a autant d'expérience ou de compréhension du processus de débats présidentiels que John Kerry. C'est un débateur expert, qui maitrise fondamentalement de nombreux sujets, y compris le Massachussetts de Mitt Romney. C'est le choix évident.»

Si Barack Obama est ce qu'il est aujourd'hui, c'est peut-être un peu grâce à John Kerry: c'est lui qui l'avait choisi pour tenir le plus important discours de la convention démocrate de 2004. «The Audacity of Hope» a fait connaître Barack Obama au niveau national, et est considéré comme un des meilleurs discours politiques de la dernière décennie aux Etats-Unis.

Pour le Boston Globe, ce nouveau rôle souligne l'importance du lien entre le Président et l'ancien candidat. Le journal rappelle que pendant ce mandat, le sénateur Kerry a été envoyé dans plusieurs points chauds du globe, au point qu'on se demande si Obama ne le nommerait pas secrétaire d'Etat en janvier, s'il est réélu et qu'Hillary Clinton quitte le gouvernement, comme elle a dit vouloir le faire.

Barack Obama et Mitt Romney doivent débattre le 3 octobre,à Denver, le 15 à New York, et le 22 en Floride. Romney n'a pas encore choisi de partenaire pour se préparer.

Cécile Dehesdin
Cécile Dehesdin (610 articles)
Rédactrice en chef adjointe
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte