Monde

Un suicide par jour dans l'armée américaine depuis le début de l'année 2012

Mélody Piu, mis à jour le 15.06.2012 à 16 h 37

57th Military Police Compagny training/DVIDSHUB via Flickr CC License by

57th Military Police Compagny training/DVIDSHUB via Flickr CC License by

Selon le rapport mensuel du Pentagone, entre le 3 juin 2011 et le 3 juin 2012, il y a eu plus de soldats américains qui se sont suicidés que de GI morts durant le combat. Ils ont augmenté de 19% passant de 130 à 154 morts, indique la BBC. 

«Nous sommes profondément préoccupés par le nombre croissant de suicides dans l’armée», a expliqué cette semaine à la BBC Cynthia Smith, porte-parole du Pentagone. Le suicide dans les forces armées américaines s’était stabilisé en 2010 et 2011, mais à partir de 2012, il y a eu une augmentation très rapide: les 154 soldats qui se sont suicidés l'ont fait durant les 155 premiers jours de l'année 2012, ce qui représente un bilan environ 50% plus lourd que celui des pertes américaines en Afghanistan, indique Associated Press, reprise par RadioCanada, qui insite également sur la statistique: près d'un soldat américain s'est suicidé chaque jour. 

Selon l'agence de presse, «ces données témoignent du fardeau imposé aux forces armées américaines par leurs déploiements en Irak et en Afghanistan. L'armée américaine doit aussi composer avec une augmentation des cas d'agressions sexuelles, d'alcoolisme, de violence domestique et autres problèmes»

Pourtant depuis plusieurs années, l’US Military a déployé d’importants efforts pour inciter les soldats à demander de l’aide en cas de problème pour leur santé mentale, indique la BBC: ouverture de lignes téléphoniques anonymes, mise à disposition de spécialistes des maladies mentales sur les théâtres d’opérations, etc.

Mais le rapport suggère que certains militaires continuent à croire que demander de l'aide est un signe de faiblesse, alors que «demander de l'aide est un signe de force», assure la porte-parole à la BBC.

Le secrétaire de la Défense, Leon Panetta, a déclaré mercredi devant le Sénat qu'il n'était pas satisfait de l'approche actuelle du Pentagone en matière de lutte contre le suicide et que le ministère de la Défense allait passer en revue ses procédures de traitement des cas de santé mentale, relève FayObserver. Une sénatrice, Patty Murray, l'a également alerté sur la difficulté de repérer les militaires victimes de syndrome post-traumatique et le nombre de militaires ayant été mal diagnostiqués.

Mélody Piu
Mélody Piu (32 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte