Culture

La tête de George Bush sur un pic dans Game of Thrones

Temps de lecture : 2 min

La tête de G.W. Bush dans l'épisode 10 de Game of Thrones. Capture d'écran via io9.
La tête de G.W. Bush dans l'épisode 10 de Game of Thrones. Capture d'écran via io9.

Si vous êtes vraiment fan de la série «Game of Thrones», peut-être l’aviez-vous déjà remarquée: dans une scène, la tête décapitée de George W. Bush (et coiffée d'une perruque) apparait sur une pique. Dans ce cas-là, vous êtes aussi observateur que SidIncogniton, un membre de Reddit, qui l'a reperé dans l’épisode 10 de la première saison, après avoir vu le making of de la série.

Comme l'explique io9, les créateurs du show, David Benioff et D.B. Weiss, ayant le besoin d’utiliser des fausses têtes pour une scène, ont «récupéré» celle de George W. Bush pour la planter sur une pique. Benioff l’explique sur le commentaire du DVD:

«La dernière tête sur la gauche est celle de George Bush. [Sa] tête apparaît dans deux scènes. Ce n’est pas un choix, ni une affirmation politique. On a juste eu besoin d’utiliser la première tête qui était disponible.»

La tête n’apparait à l’écran que quelques secondes, mais HBO a immédiatement publié un communiqué d'excuses:

«Nous sommes profondément atterrés de voir ça et nous le trouvons inadmissible, irrespectueux et d’un très mauvais goût. Nous avons été très clairs et les producteurs exécutifs de la série se sont excusés immédiatement pour cette erreur. (…) La scène sera supprimée des prochaines rééditions DVD.»

La saison 2 de cette très bonne série Game of Thrones vient tout juste de se terminer aux Etats-Unis, celle-ci est diffusée en France sur Orange Cinéchoc.

Fabien Jannic-Cherbonnel

Newsletters

«Fahrenheit 451», dystopie un peu cramée

«Fahrenheit 451», dystopie un peu cramée

Un demi-siècle après la sortie du film de François Truffaut, le réalisateur Ramin Bahrani vient de livrer pour HBO une nouvelle adaptation du roman de Ray Bradbury, qui n'a eu besoin que d'être partiellement modernisé.

L'homme qui a utilisé l'art moderne pour torturer des détenus

L'homme qui a utilisé l'art moderne pour torturer des détenus

Durant la guerre d'Espagne, Alphonse Laurencic a dessiné des cellules de l'enfer à Barcelone: les «checas».

Une semaine sur un navire militaire aux côtés d'un peintre officiel de la Marine

Une semaine sur un navire militaire aux côtés d'un peintre officiel de la Marine

Éric Bari, peintre officiel de la Marine depuis 2003, nous a emmené en Méditerranée à bord du Cassard, une frégate anti-aérienne accueillant 220 marins.

Newsletters