Economie

La Chine va construire 70 aéroports d'ici à 2015

Fabien Jannic-Cherbonnel, mis à jour le 13.06.2012 à 11 h 37

uanglong Airport, Sichuan China rduta via Flickr CC License by

uanglong Airport, Sichuan China rduta via Flickr CC License by

Après la conquête spatiale, la conquête du ciel? La Chine va construire 70 aéroports d’ici à 2015, rapporte l’AFP via The Telegraph.

C’est le chef de l’Administration de l’Aviation civile de Chine (CAAC), Li Jiaxiang, qui a annoncé la nouvelle à l’Assemblée générale de l'International Air Transport Association (IATA):

«La Chine prévoit de construire 70 nouveaux aéroports dans les prochaines années ainsi que l’expansion de 100 aéroports parmi ceux qui existent déjà.»

Cette annonce arrive juste après l'avertissement du président de l'IATA, Tony Tyler, qui a expliqué que les profits des compagnies aériennes seraient divisés par deux cette année à cause des prix du pétrole et de la crise de la zone euro.

Toujours d’après l'IATA, l’industrie aéronautique en Asie-Pacifique devrait présenter un profit de 2 milliards de dollars (1,6 milliard d’euros) en 2012. Cela représente deux fois moins que les chiffres de 2011.

Redynamiser l'économie chinoise

L’annonce de la construction de ce nombre pharaonique d’aéroports est une surprise, d’autant que la situation économique en Chine est plutôt morose. La croissance de la deuxième économie de la planète a ralenti à 8,1% au premier trimestre de 2012. Et d’après les experts, celle-ci pourrait même tomber sous les 7% au deuxième trimestre.

Les analystes pensent que la Chine tente de redynamiser son économie en misant sur le secteur aérien. But Ma Kai, un conseiller d’Etat en charge du développement économique a d’ailleurs déclaré à l’AGM que le marché de l’aviation chinois possède «le plus gros potentiel de développement» au monde.

Lundi 11 mai, la compagnie américaine low-cost JetBlue Airways a d’ailleurs annoncé son projet de partenariat avec Air China. C’est la première fois qu’un accord de ce type est signé avec une compagnie aérienne basée en Chine. Une fois l’approbation du gouvernement chinois obtenue, les deux compagnies permettront à leurs clients d’accéder aux villes non desservies par l’une en passant par l'autre. 

La Chine a la chance d'avoir assez d'espace pour construire ses nouveaux aéroports. Ce n'est pas le cas de tout le monde. Au Royaume-Uni, le manque de place pour agrandir les aéroports autour de Londres pourrait bien avoir des conséquences négatives sur l'économie du pays...

Fabien Jannic-Cherbonnel
Fabien Jannic-Cherbonnel (121 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte