Life

Les dinosaures étaient moins gros que ce qu'on pense

Cécile Dehesdin, mis à jour le 11.06.2012 à 10 h 24

Brachiosaurus/a> / Wikimedia Commons

Brachiosaurus/a> / Wikimedia Commons

«Est-ce que cet artiste me grossit?» Pour les dinosaures, la réponse est oui. Les reproductions de dinosaures qu'on trouve dans les musées sont encore très souvent faites avec des techniques pas totalement appropriées pour tenter de calculer leur poids et taille.

«Ils prennent un scanner [du squelette du dinosaure], et produisent une reconstruction artistique de ce scan», explique le scientifique William Sellers au Huffington Post:

«Personne n'obtient exactement les mêmes réponses. Certains en font des gros dinosaures, et d'autres reconstruisent des dinosaures maigres.»

William Sellers vient de terminer une étude visant à estimer plus justement le poids des dinosaures. Avec son équipe, il a utilisé des lasers pour mesurer la quantité minimum de peau requise pour envelopper les squelettes de gros animaux de notre époque, comme des ours polaires, des girafes ou des éléphants. Les chercheurs se sont rendus compte que les animaux avait environ 21% de masse corporelle en plus que cette enveloppe minimum nécessaire, explique Discovery News.

Ils ont ensuite appliqué cette formule à un squelette géant de Brachiosaurus. Le poids de cet énorme dinosaure avait été estimé par le passé à 80 tonnes, c'est-à-dire 80.000 kilogrammes. Mais avec les calculs de Sellers, le Brachiosaurus fait un régime express et passe à 23 tonnes, 23.000 kg.

Il faut savoir que jusqu'à récemment, une des méthodes des scientifiques pour calculer le poids des dinosaures consistait à «prendre la sculpture d'une reconstruction de l'animal et à mesurer son volume en le trempant dans l'eau, comme Archimède faisait. Ça vous donne le volume, que vous pouvez ensuite multiplier par la densité pour obtenir son poids», détaille William Sellers. Sauf que comme les sculptures variaient d'un artiste à l'autre, les poids variaient avec.

Les scientifiques ont choisi de partir sur la base de larges mammifères existant plutôt que sur les crocodiles, pourtant les animaux les plus proches des dinosaures d'après le Huffington Post, parce que ces mammifères vivent sur terre, comme les dinosaures, et pas dans l'eau.

 

Cécile Dehesdin
Cécile Dehesdin (610 articles)
Rédactrice en chef adjointe
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte