Culture

Bienvenue au musée des sons menacés

Temps de lecture : 2 min

Capture d'écran du Musée des sons menacés.
Capture d'écran du Musée des sons menacés.

Le Museum of Endangered Sounds ou Musée des Sons Menacés, est une plateforme mettant à disposition des sons risquant de disparaître. Ce sont des sons encore récents mais qui déjà n’existent plus au quotidien depuis quelques temps: celui du logiciel Windows qui se met en route sur un PC des années 90, celui du jeu Tetris, avec les cubes qui s’emboîtent, sur Game Boy, ou le son d’un téléphone à cadran avec son disque rotatif et sa butée de métal.

Ce site a été lancé par Brendan Chilcutt en janvier 2012, pour préserver les sons rendus célèbres par ses «vieilles technologies et équipements technologiques préférés».

Déjà nostalgique de ces sons encore récents, Chilcutt invite à imaginer «un monde où l’on n’entendrait plus jamais le démarrage symphonique d’un logiciel Windows 95», et il interroge:

«Quand le monde entier aura adopté des appareils aux interfaces tactiles lisses et silencieuses, vers quoi nous tournerons-nous pour entendre le son de doigts tapant un clavier Qwerty?»

Chilcutt a l’intention de continuer de répertorier des sons jusqu’en 2015, avant de les décomposer pour les réinterpréter en composition binaire – afin de mieux les rendre capables de survivre.

En 2009, la BBC était également partie à la recherche de sons menacés et avait récupéré non seulement des sons de technologies dépassées, mais aussi d’animaux, d’éléments de la nature, de la culture qui évoluent (de moins en moins d’églises sonnent les cloches…) au point d'être menacés. La radio britannique parlait alors de «l’écologie acoustique», qui «s’attache à préserver les sons menacés».

Charlotte Pudlowski journaliste, créatrice et rédactrice en chef du podcast Transfert

Newsletters

«Docteur La Peluche pourrait être la première femme afro-américaine à la Maison-Blanche»

«Docteur La Peluche pourrait être la première femme afro-américaine à la Maison-Blanche»

Tout semblait sur les rails: Dottie allait devenir un grand médecin. Mais Michelle Obama est passée par là.

La honte, j'ai passé tout mon week-end à regarder «Breaking Bad»

La honte, j'ai passé tout mon week-end à regarder «Breaking Bad»

[BLOG You Will Never Hate Alone] Pendant quarante-huit heures, j'ai renoncé à être un homme pour devenir une vermine de spectateur jamais assez rassasié.

«Haut perchés», «Reza» et «Le Déserteur», trois bonnes surprises

«Haut perchés», «Reza» et «Le Déserteur», trois bonnes surprises

Parfaitement dissemblables, ces films français, iranien et nord-américain surgissent en même temps sur les écrans, et témoignent ensemble de l'inventivité du cinéma, un peu partout dans le monde.

Newsletters