Monde

Luka Rocco Magnotta a-t-il aussi mangé sa victime?

Temps de lecture : 2 min

Luka Rocco Magnotta (Interpol)
Luka Rocco Magnotta (Interpol)

Luka Rocco Magnotta est toujours en détention en Allemagne, où il a été arrêté le 4 juin, en attente de son extradition vers le Canada. Mais dans son pays d'origine, l'affaire continue:

1. Des paquets contenant un pied et une main ont été reçus dans deux écoles de Vancouver ce mardi 5 juin. La police ne peut pas encore confirmer si ces membres de corps humain appartiennent également à l'étudiant chinois Jun Li, dont un pied et une main ont été envoyés à des partis politiques canadiens. Luka Rocco Magnotta est soupçonné d'avoir tué et dépecé Jun Li.

2. La police canadienne n'en est pas encore certaine, mais elle suspecte Magnotta d'avoir également mangé des parties du corps de la victime. D'après le commandant de la police de Montréal:

«Aussi dégoûtant et graphique que ça puisse être, oui, ça a été vu sur la vidéo.»

L'Associated Press a regardé la vidéo que la police estime être celle du meurtre, postée en ligne le lendemain, et précise qu'elle montre un homme avec un pic à glace poignarder un autre homme, nu et attaché. L'homme dépèce le cadavre et a des relations sexuelles avec lui. L'agence de presse précise que la vidéo «ne montre personne mangeant le corps, mais on voit un homme utilisant un couteau et une fourchette sur le cadavre».

La police a suggéré avoir une version plus longue de cette vidéo, peut-être une version non éditée, expliquant «garder des détails» secrets.

3. La police recherche les liens possibles entre Magnotta et une autre affaire de meurtre et de dépeçage. En 2011, une étudiante de 18 ans nommée Valérie Leblanc a été assassinée, son corps retrouvé démembré et profané, au Québec.

La police de Gatineau compte contacter la police de Montréal pour évaluer les liens possibles entre le meurtre de Jun Li et celui de Valérie Leblanc, mais a précisé que rien ne laissait croire pour l'instant que Luka Rocco Magnotta était l'auteur de ce meurtre de 2011. Le profil physique du suspect publié par la police à l'époque correspond peu à celui de Magnotta.

Slate.fr

Newsletters

En Ouganda, une pénurie de médicaments met en danger les personnes séropositives (mais pas seulement)

En Ouganda, une pénurie de médicaments met en danger les personnes séropositives (mais pas seulement)

Depuis le début de l'année, le pays n'est plus approvisionné en Septrin, un traitement antirétroviral administré notamment aux personnes atteintes du Sida.

Les États-Unis séparent désormais les parents migrants de leurs enfants

Les États-Unis séparent désormais les parents migrants de leurs enfants

Pour dissuader les nouvelles arrivées, l'administration Trump sépare les familles qui traversent la frontière avec le Mexique. Même les enfants en bas âge sont concernés.

En Irlande, «celles qui n’ont pas d’argent ont des bébés»

En Irlande, «celles qui n’ont pas d’argent ont des bébés»

Ce 25 mai, les Irlandaises et Irlandais sont appelés aux urnes pour le référendum sur la révision du huitième amendement de la Constitution, qui rend l’IVG illégale dans quasiment tous les cas.

Newsletters