Économie

En Grèce, HSBC teste des distributeurs de drachme

Temps de lecture : 2 min

HSBC - High Street Ell Brown via Flickr CC License by
HSBC - High Street Ell Brown via Flickr CC License by

Pour certains, l'éventualité d'une sortie de la Grèce de l'euro se fait de plus en plus crédible. La banque HSBC teste des distributeurs de drachme dans le pays, rapporte le site This is Money.

HSBC cherche à savoir s'ils fonctionneraient toujours avec une réintroduction de la drachme dans le cas d’un retrait du pays de la zone euro.

Le site économique analyse la décision de la banque britannique:

«C’est jusqu’à présent le signe le plus clair que le secteur financier international pense que la Grèce est sur le point de quitter la monnaie unique et de retourner à son ancienne monnaie.»

En réponse, HSBC s’est justifié de cette action par le biais d’un porte-parole:

«Comme toutes les banques, nous avons travaillé avec les régulateurs pour entreprendre un travail préparatoire à des niveaux multiples dans l’éventualité d’un défaut souverain, d’une sortie de l’euro ou d'une autre possibilité.»

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

La Grèce votera le 17 juin pour des élections législatives. Un scrutin jugé comme déterminant pour l'avenir du pays, et de son futur, ou non, dans la zone euro.

Newsletters

Au Royaume-Uni, de plus en plus de seniors ne veulent plus travailler

Au Royaume-Uni, de plus en plus de seniors ne veulent plus travailler

Quelque 300.000 travailleurs britanniques parmi les plus âgés sont désormais «économiquement inactifs», ce qui représente un défi majeur pour le gouvernement.

Pourquoi les grands patrons gagnent des millions

Pourquoi les grands patrons gagnent des millions

Les dirigeants du CAC 40 ont vu leur rémunération doubler en un an, atteignant une moyenne de 8,7 millions d'euros. Des sommes qui scandalisent.

Le commerce équitable pour assurer une juste rémunération aux producteurs

Le commerce équitable pour assurer une juste rémunération aux producteurs

Le mouvement international Fairtrade/Max Havelaar garantit aux producteurs des pays d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine une meilleure rémunération pour couvrir leurs coûts de production et leur permettre de prendre leur avenir en main. L’ONG plaide, en concertation avec l’ensemble des acteurs, pour l’atteinte à terme d’un revenu vital permettant de leur offrir des conditions de vie dignes.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio