France

Le gouvernement veut encadrer le prix des loyers à la relocation

Fabien Jannic-Cherbonnel, mis à jour le 04.06.2012 à 11 h 14

Cécile Duflot, le 23 mai à Paris.  REUTERS / Charles Platiau.

Cécile Duflot, le 23 mai à Paris. REUTERS / Charles Platiau.

C'était l'engagement 22 des 60 propositions de campagne de François Hollande. Le gouvernement a annoncé ce lundi, par la voix de la ministre du Logement, Cécile Duflot, son intention d'encadrer les loyers à la relocation dès la rentrée, rapporte Libération.

«Hollande bloque les loyers qui débloquent» titre en une le quotidien. L'information n'est cependant pas tout à fait exacte. Le décret annoncé par le gouvernement ne va pas bloquer les loyers, mais empêcher l'augmentation de ceux-ci lors d'une relocation. Figés, donc mais pas bloqués. D'autant qu'ils pourront continuer d'augmenter en suivant l'indice de révisions des loyers de l'Insee. 

La mesure vise principalement les grandes villes. En région parisienne, les loyers ont augmenté de 2,4% en un an. Un chiffre qui passe à 6% dans Paris intra-muros, soit une augmentation qui avoisine les 50% en 10 ans. 

Le décret devrait être publié courant juillet, pour une application à la rentrée. «C'est une mesure d'urgence, en attendant une grande loi sur le logement», admet Cécile Duflot. La ministre promet celle-ci pour 2013. En attendant une concertation «avec tout les acteurs du monde du logement». Et une majoritée de gauche à l'Assemblée nationale, indispensable à l'élaboration d'une loi.

Fabien Jannic-Cherbonnel
Fabien Jannic-Cherbonnel (121 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte