Partager cet article

Luka Rocco Magnotta: les enquêteurs amateurs du web qui ont retrouvé sa trace avant la police

Luka Rocco Magnotta / Photo diffusée par Interpol

Luka Rocco Magnotta / Photo diffusée par Interpol

Qui est Luka Rocco Magnotta, le Canadien soupçonné d'avoir tué et dépecé un homme avant de mettre en ligne une vidéo de son assassinat? Ou plutôt, qui est-il d'après ses traces laissées sur le web, alors que la police est toujours à sa recherche (un avis a été posté sur Interpol), et se demande s'il ne s'est pas enfui pour la France?

Luka Rocco Magnotta, également connu sous le nom d'Eric Clinton Newman, n'était pas exactement un illustre inconnu avant cet envoi d'un pied humain par la poste au Parti conservateur à Ottawa. Il est recherché depuis plus de deux ans par un groupe d'enquêteurs amateurs persuadés qu'il est un tueur de chats.

Il n'y a pas que l'affaire Dupont de Ligonnès qui passionne les internautes. Après la mise en ligne fin 2010 d'une vidéo où un jeune homme place deux chatons dans un sac et en aspire l'air pour les tuer, un groupe Facebook s'est créé pour retrouver l'homme en question, au visage dissimulé dans la vidéo. Après avoir étudié les détails de ses vêtements et de son environnement, le groupe est persuadé depuis des mois qu'il s'agit de Luka Rocco Magnotta, et regrette que la police ne se soit intéressée à son cas que depuis le meurtre dont il est soupçonné.

Les membres du groupe ont notamment rédigé un rapport de 14 pages sur le jeune homme, envoyé à la police canadienne, où ils le décrivent comme «remplissant l'Internet d'informations fausses sur lui-même»:

«Il poste des choses sur Internet dans des i-News, des blogs, des forums, pour se rendre plus célèbre. Il essaye de se lier à des célébrités en commentant des articles sur celles-ci d'un "Elle sort avec Luka Magnotta".»

The Atlantic Wire a également tenté de retracer sa piste sur l'Internet mondial:

1) C'est un top model / un escort-boy / un strip-teaser / une porn star gay: Gawker a retrouvé un site web au nom du jeune homme, «Luka Magnotta Male Model Photos», avec quelques photos où il pose plus ou moins torse nu. Pas de moyen de le contacter sur son site cependant, étrange pour un mannequin (ou un escort boy d'ailleurs). 

2) Il dément être sorti avec une célèbre tueuse: En 2007, une rumeur affirmait que Luka Magnotta sortait avec Karla Homolka, connue au Canada pour une affaire de meurtre d'écolières. Après avoir confirmé cette rumeur en début de semaine, la police de Montréal est revenue sur ses déclarations en précisant ne pas avoir de preuves. En 2007, Luka Magnotta avait accordé une interview à une agence de presse canadienne pour démentir ces rumeurs.

3) Il a commenté l'actualité politique américaine le temps d'un article de journalisme-citoyen, où un certain «benjamin88» l'a interviewé pour iReport, le site de journalisme-citoyen de CNN («Benjamin88» n'a qu'un seul post, celui consacré à Magnotta). Luka Magnotta s'y dit pro Tea Party.

4) Il a écrit un article sur les meilleurs moyens de disparaître: en 2009, Luka Magnotta a écrit un post sur Digital Journal s'intitulant «comment disparaître complètement et ne jamais être retrouvé», conseillant de vendre toutes ses affaires, se détacher de ses relations, se trouver une nouvelle identité, etc.

5) Il n'aime pas trop les médias: toute une section du site «Luka Magnotta» est dédiée à la «propagande médiatique».

Vous devez être membre de Slate+ et connecté pour pouvoir commenter.
Pour devenir membre ou vous connecter, rendez-vous sur Slate+.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte