Monde

La tombe d'Elvis Presley mise en vente

Temps de lecture : 2 min

Elvis Presley Show/Luis Fernando via Flickr CC License by
Elvis Presley Show/Luis Fernando via Flickr CC License by

Cela fait 35 ans qu’Elvis Presley est mort, et voilà que la tombe du King est mise en vente le 23 juin, lors des «Music Icons Auction» à Beverly Hills, avec 600 autres objets lui ayant appartenu, indique le Guardian.

Il s’agit plus précisément de la crypte qui est située au cimetière Forrest Hill à Memphis, Tennessee. Elvis Presley y avait été enterré le 18 août 1977 avec sa mère Gladys, avant que son corps ne soit déplacé deux mois plus tard dans le jardin de sa maison de Graceland, à la suite d'une tentative de vol de sa dépouille. La crypte est restée vide depuis.

Celui qui remportera l’enchère recevra le droit de s'y faire enterrer et d'utiliser la chapelle pour les commémorations. La vente sera ouverte à 100.000 dollars. «Si vous êtes un fan ultime d’Elvis Presley, c’est une opportunité […] Une seule personne pourra dire qu’il sera enterré là où Elvis l'avait été», explique Darren Julien, le président de la maison des enchères au New York Times.

D’autres objets appartenant au King seront également en vente: des coupes de champagnes utilisées lors de son mariage avec Priscilla en 1967, estimés entre 400 et 600 euros, une fiole contenant ses cheveux qui devrait atteindre 4.000 euros ou bien une radiographie de sa main pour la modique somme de 6.000 euros.

Slate.fr

Newsletters

Combien de personnes sont tuées par des volcans?

Combien de personnes sont tuées par des volcans?

Le Kilauea, à Hawaï, est en éruption depuis plusieurs semaines. Heureusement, il n'a fait aucune victime.

L'homme qui a utilisé l'art moderne pour torturer des détenus

L'homme qui a utilisé l'art moderne pour torturer des détenus

Durant la guerre d'Espagne, Alphonse Laurencic a dessiné des cellules de l'enfer à Barcelone: les «checas».

De plus en plus de jeunes filles abandonnent l'école au Cachemire

De plus en plus de jeunes filles abandonnent l'école au Cachemire

Leurs parents veulent les préserver des violences du conflit qui touche la région.

Newsletters