Life

Les femmes plus présentes sur les réseaux sociaux que les hommes

Slate.fr, mis à jour le 01.06.2012 à 10 h 28

Une femme devant un ordinateur  / Thomas Hawk via FlickrCC Licence by

Une femme devant un ordinateur / Thomas Hawk via FlickrCC Licence by

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les femmes sont plus présentes sur les réseaux sociaux que les hommes. C’est en tout cas la conclusion d’une récente enquête faite sur 2.000 Britanniques par British Telecom, rapporte Mashable. Cette étude s’attache à examiner les habitudes des internautes et la différence d’utilisation entre les hommes et les femmes.

Selon celle-ci donc, 54% des femmes utilisent les réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter, contre 34% des hommes. Et 18% des femmes estiment que si Internet n’existait plus ce sont les réseaux sociaux qui leur manqueraient le plus, précise The Telegraph.  Les hommes sondés ne sont que 7% à penser la même chose et la majorité souligne que c’est la facilité de l’administration en ligne, comme les services bancaires, qui leur manquerait davantage.

Autre idée reçue battue en brèche: ce ne sont pas les hommes qui jouent le plus en ligne mais les femmes. Elles sont 8%, alors que les hommes ne sont que 7%. Ces derniers utilisent, en revanche, davantage des sites de partage comme Flickr, YouTube ou Vimeo.

Selon John Petter, directeur général de la division du consommateur de British Telecom:

«Cette enquête rend plus clair que jamais  la façn dont le pays a adopté Internet dans tous les aspects de la vie, et, en particulier, les façons différentes dont les hommes et les femmes l’utilisent. Les gens prennent aujourd’hui pour acquis qu’ils peuvent gérer toute leur vie en étant à un seul endroit, du shopping à la banque, du divertissement aux réseaux sociaux.»

Enfin, toujours selon ces statistiques, les femmes utilisent Internet dans le but de chercher quelque chose, comme des bonnes affaires, alors que les hommes vont sur Internet afin de développer leur savoir. Une conclusion que le site Jezebel voit empreinte de sexisme et qui le pousse à s’interroger sur le panel utilisé par British Telecom étant donné les différences de pourcentages entre leur enquête et une de septembre 2011 faite par UMPF (une agence de relations presse et réseaux sociaux). Dans cette dernière les femmes aussi utilisent davantage les réseaux sociaux que les hommes, mais les chiffres étaient largement supérieurs à ceux de BT, 80% contre 72%.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
banquevimeoflickrYouTubetwitter
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte