Culture

Un mariage gay au pays des super-héros

Slate.fr, mis à jour le 24.05.2012 à 13 h 54

Northstar / Marvel.

Northstar / Marvel.

Les préparatifs sont en cours, les invités préparent leurs tenues, organisent leur emploi du temps. En juin, dans le monde des super-héros, on assistera au premier mariage homosexuel.

Marvel l’a annoncé mardi: Northstar (Véga en français) s’apprête à faire sa demande à Kyle Jinadu dans le numéro des X-Men du mois prochain, le 50e, rapporte le Guardian. Le héros canadien, apparu pour la première fois en 1979, et son amoureux ont depuis quelques temps des homologues. Comme Wiccan et Hulkling, un couple de super-héros gays des Young Avengers. L’équipe a été créée par Allan Heinberg –l’un des scénaristes de Grey’s Anatomy.

Le jour-même de l’annonce de Marvel, DC comics a révélé que l’un des ses personnages allait bientôt faire son coming-out –les spéculations penchent notamment pour Batman ou Wonder Woman.

Le Guardian rappelle:

«Les superhéros ouvertement gay existent déjà sous les traits de la lesbienne combattante du crime aux cheveux de flamme, Batwoman, et sous ceux du couple gay Apollo et Midnighter.»

Le rédacteur en chef de Marvel, Axel Alonso a expliqué mardi dans un communiqué:

«L’univers de Marvel a toujours reflété le monde extérieur, notre but est de s’assurer que nos personnages, leurs relations, leurs histoires, restent ancrés dans la réalité.»

Dans un article de 2010 racontant les rapports entre la communauté gay et les superhéros, et la façon dont avaient émergé dans les années 1990/2000 des blogs, sites, forums, de gays fan de comics, le New York Times raconte que le monde des super-héros avait longtemps été peu gay-friendly, tant dans le contenu de sa fiction que dans le monde des créateurs de comics.

Andy Mangels, modérateur depuis 1988 du panel «Les Gays dans les Comics» au  Comic-Con International de San Diego, explique notamment que des auteurs gays de comics «étaient tous effrayés de la façon dont l’industrie les traiterait» s’ils faisaient leur coming-out.

Les comics ont pourtant depuis longtemps une très forte base de fans gays. Le New York Times explique notamment, citant des témoignages, que les super-héros de comics, comme les adolescents homosexuels, sont dans «une recherche de l’acceptation, de la part d’un monde qui les hait et les craint simplement pour ce qu’ils sont».

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte