Monde

Du sang de Ronald Reagan mis aux enchères

Temps de lecture : 2 min

Ronald Reagan /Mal Langsdon Reuters
Ronald Reagan /Mal Langsdon Reuters

Oubliez le mouchoir usagé de Scarlett Johansson, il y a un nouveau fluide corporel de célébrité sur le marché: une fiole contenant du sang de Ronald Reagan. Ou plus précisément une fiole contenant du «résidu» de sang de l’ancien président américain.

Et comme on pouvait s’y attendre, la Ronald Reagan Presidential Foundation n’est pas vraiment enchantée par cette nouvelle. Reuters explique que le vendeur anonyme s’est procuré la fiole grâce sa mère qui l’aurait prise dans un laboratoire qui avait effectué des analyses sanguines pour le compte de l’hôpital George Washington.

Le sang en question aurait été prélevé peu après la tentative d’assassinat contre Reagan en 1981. La fiole est vendue avec un document officiel du laboratoire pour prouver son authenticité. Selon le vendeur, les deux objets ont été récupérés de manière légale et avec la permission du laboratoire après que les analyses ont été effectuées. La vente aux enchères doit avoir lieu sur l’île anglo-normande de Guernesey.

La fondation de l’ancien président américain a qualifié la vente à venir d’«acte lâche» et a prévenu qu’elle allait «utiliser tous les moyens légaux pour empêcher la vente ou l’achat» selon la BBC. John Heubusch, le directeur de la fondation, a déclaré:

«Toute personne, y compris un président des Etats-Unis, qui se fait soigner par un service médical devrait pouvoir être assuré que sa vie privée et ses droits sont considérés comme inviolables.»

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Les offres ont atteint 7.000 livres (plus de 5.500 euros), alors que les enchères en ligne sont ouvertes jusqu’au jeudi 24 mai. Le vendeur affirme avoir contacté la Reagan National Library pour proposer de lui vendre la fiole. Dans la description de la vente, il ou elle écrit que la bibliothèque lui a demandé de lui faire don de la fiole, ce à quoi le vendeur aurait répondu qu’il était un «un vrai fan de Reaganomics et estime que le président Reagan lui-même préfèrerait que la fiole soit vendue plutôt que donnée». Selon Reuters, la fondation Reagan a refusé de confirmer si cet échange a bien eu lieu.

Newsletters

En laissant péricliter l'accord sur les armes nucléaires iraniennes, Biden se plante aussi lourdement que Trump

En laissant péricliter l'accord sur les armes nucléaires iraniennes, Biden se plante aussi lourdement que Trump

Si les États-Unis attendent trop de l'Iran, ils n'obtiendront rien du tout et le pays deviendra rapidement une puissance nucléaire.

Un Allemand reconnu coupable d'avoir castré des hommes dans sa cuisine

Un Allemand reconnu coupable d'avoir castré des hommes dans sa cuisine

Cet électricien de 67 ans a retiré les testicules de plusieurs hommes, à leur demande.

En Pologne, ces gens ordinaires qui portent secours aux migrants coincés à la frontière

En Pologne, ces gens ordinaires qui portent secours aux migrants coincés à la frontière

Alors que la crise migratoire entre la Pologne et la Biélorussie se prolonge, des habitants de l'est polonais se sont improvisés travailleurs humanitaires. Mais ce travail a un coût, tant physique que moral.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio