France

Affaire du Carlton: une enquête préliminaire ouverte pour «viol en réunion»

Slate.fr, mis à jour le 21.05.2012 à 11 h 13

Dominique Strauss-Kahn sur TF1, le 18 septembre 2011. REUTERS.

Dominique Strauss-Kahn sur TF1, le 18 septembre 2011. REUTERS.

Le parquet de Lille a annoncé, dans un communiqué relayé par l’AFP lundi 21 mai, l’ouverture d’une enquête préliminaire sur des faits «susceptibles d'être qualifiés de viol en réunion» dans l’affaire du Carlton, pour laquelle Dominique Strauss-Kahn est mis en examen pour proxénétisme aggravé en bande organisée.

L’enquête a été confiée à la direction interrégionale de la police judiciaire de Lille, qui va se pencher sur le témoignage d’une prostituée belge qui, sans porter plainte, a affirmé avoir subi certains actes sexuels de manière non consentie lors d’une soirée mi-décembre 2010 à Washington en compagnie de DSK, des entrepreneurs nordistes Fabrice Paszkowski et David Roquet et du commissaire Lagarde.

L’un des avocats de l’ancien directeur général du FMI, Me Richard Malka, voit dans l’ouverture de cette enquête préliminaire en l’absence de plainte un «acharnement invraisemblable» contre son client.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte