Monde

Mexique: 49 corps décapités découverts sur les bords d'une autoroute

Temps de lecture : 2 min

Les chaussures de certains des 49 disparus, lors d'une cérémonie d'hommage STRINGER Mexico / Reuters
Les chaussures de certains des 49 disparus, lors d'une cérémonie d'hommage STRINGER Mexico / Reuters

La guerre des gangs n'en finit pas de faire des morts au Mexique. Dimanche 13 mai, 49 corps sans tête ont été retrouvés empilés sur le côté d’une autoroute, à Cadereyta Jimenez, une ville située au nord du pays, rapporte TVNZ.

D’après le procureur général de l’État du Nuevo Leon, les 43 hommes et les 6 femmes ont été retrouvés dans des sacs poubelle. Les individus auraient été décapités et démembrés, et l’état de décomposition des corps indiquerait que leur mort remonte à plusieurs jours. Aucune disparition de masse n’ayant été signalée dans l’État, les victimes ont probablement été assassinées ailleurs.

Selon des officiels du Nuevo Leon, le gang des Zetas aurait laissé une note revendiquant le massacre. Ce gang, fondé par des déserteurs de l’armée mexicaine, livre une guerre sans merci aux autres cartels pour le contrôle de la route américaine de la drogue.

Cette découverte macabre est la dernière d’une longue liste de violences au Mexique. En tout, ce sont près de 50.000 personnes qui sont mortes à cause des conflits entre les différents gangs depuis 2006. La semaine dernière, les corps démembrés de trois photographes et d'un journaliste avaient été découverts à Veracruz.

Le président conservateur Felipe Calderon avait été élu en 2006 sur la promesse de résoudre les problèmes d’insécurité. Mais six ans plus tard la situation n’est toujours pas résolue et dans les sondages le sortant est annoncé grand perdant au profit du parti d’opposition conduit par Enrique Pena Nieto.

Newsletters

Comment sont identifiées les victimes du naufrage dans la Manche

Comment sont identifiées les victimes du naufrage dans la Manche

Après la mort de vingt-sept personnes exilées lors d'une traversée, les associations font leur possible pour appuyer l'identification des disparus et contacter leurs proches.

Un homme achète une Lamborghini avec des fonds de secours Covid et finit en prison

Un homme achète une Lamborghini avec des fonds de secours Covid et finit en prison

Cet Américain a écopé d'une peine de neuf ans.

Fermer les frontières ne stoppera pas la propagation du variant Omicron

Fermer les frontières ne stoppera pas la propagation du variant Omicron

Étant donné que ce nouveau variant s'est déjà propagé au-delà de l'Afrique australe, l'interdiction des voyageurs en provenance de cette zone ne fera que ralentir sa circulation.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio