Une ville américaine interdit aux piétons d'envoyer des textos

kiwanja_san_francisco_texting_11/Kinwanja via FlickrCC License by

kiwanja_san_francisco_texting_11/Kinwanja via FlickrCC License by

La ville américaine de Fort Lee dans le New Jersey a décidé de punir les piétons qui envoient des textos en marchant d'une amende de 85 dollars (environ 66 euros) pour «jaywalking», une infraction qui désigne habituellement le fait de traverser au rouge.

Le chef de la police locale Thomas Ripoli explique à ABC News qu’il y a eu trois accidents mortels impliquant des piétons à Fort Lee, ville de 35.000 habitants, cette année et qu’il espère que la nouvelle loi va promouvoir la sécurité du public:

«C’est une grosse distraction. Les piétons ne regardent pas où ils vont et ne sont pas attentifs, conscients de leur environnement.»

Après une courte période d’indulgence au mois de mars pendant laquelle les auteurs d’infraction recevaient simplement un avertissement, la police a commencé à distribuer les amendes, et en est déjà à 117 infractions rapporte North Jersey.  

Le site du journal local explique que le «jaywalking» est une des infractions au code de la route les plus fréquentes mais aussi les plus dangereuses. Les piétons ont contribué à 20% des décès sur la route dans le New Jersey en 2010, soit un tout petit peu moins que les conducteurs distraits, impliqués dans 23% des accidents mortels. «La combinaison des deux facteurs, comme quand un conducteur au téléphone rencontre un piéton qui envoie un texto, finit trop souvent à l’hôpital ou à la morgue, mais les policiers laissent en général les piétons tranquilles», écrit North Jersey.

Le site Raw Story ironise sur les possibles implications de la nouvelle loi:

«Il n’est pas encore question d’amendes pour lire en marchant, jouer aux jeux vidéo en marchant ou prendre des notes au stylo sur un bloc-notes jaune en marchant. Mais elles vont sans doute voir le jour bientôt.»

Selon une étude réalisée par deux professeurs de la Stony Brook University de New York, les personnes qui envoient des SMS ont 60% de risques en plus de se déporter sans s’en apercevoir. «Nous voulons alerter les gens sur le fait qu’envoyer des messages est une vraie distraction, explique Eric Lamberg, coauteur de l’étude. Envoyer des textos vous distrait bien plus que parler.»

Partager cet article