Life

La torche olympique est une invention nazie

Slate.fr, mis à jour le 05.08.2016 à 14 h 47

Et non grecque comme on pourrait le penser.

La flamme en route pour Berlin en 1936 via Wikimedia License by

La flamme en route pour Berlin en 1936 via Wikimedia License by

On l’a présenté comme un héritage de la Grèce antique, pourtant le rituel de la flamme olympique tel qu’on le connaît aujourd’hui nous vient tout droit d’Hitler et des nazis, rapporte le site internet The Atlantic.

Certes, comme le rappelait en 2008 RFI, la flamme est effectivement née en Grèce, au sanctuaire d’Olympie, où elle brûlait sans discontinuer sur l’autel de la déesse Hestia.

L’idée de faire parcourir différents pays à la torche, elle, a en cependant germé dans la tête de Carl Diem, secrétaire général du comité d’organisation des Jeux de Berlin, en 1936. Hitler et Goebbels ont tout de suite adhéré à l’idée. Comme l'explique The Atlantic:

«Commencer le relais en Grèce et le terminer environ 2.400 kilomètres plus loin, à Berlin, renforçait l’idée d’un héritage aryen entre l’ancien et le nouveau pouvoir. Cela faisait également allusion à la conception d’Hitler d’une progression naturelle et civilisationnelle entre l’empire grec, romain et allemand.»

Bien sûr, la cérémonie actuelle n’a plus du tout la même signification, remarque The Atlantic, mais elle porte dans sa forme le fondement propagandiste du régime nazi, des costumes au code à respecter scrupuleusement.

Partie le 10 mai au matin du site de l'ancienne Olympie, berceau des Jeux olympiques, la flamme va parcourir environ 13.000 kilomètres en Grèce, en Angleterre et en Irlande, passant entre les mains de 8.000 relayeurs différents. Au bout de 78 jours de parcours, elle arrivera à Londres afin de donner le coup d'envoi officiel des JO 2012, qui se déroulent du 27 juillet au 12 août.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte