Monde

Les cas de viols en Inde font fuir les touristes étrangères

Temps de lecture : 2 min

Une étudiante prie durant une veillée pour la jeune femme violée et assassinée à New Delhi. REUTERS/Amit Dave
Une étudiante prie durant une veillée pour la jeune femme violée et assassinée à New Delhi. REUTERS/Amit Dave

Depuis trois mois, l'afflux des touristes étrangères en Inde a baissé de 35% selon une enquête réalisée par la Chambre associée de commerce et d’industrie du pays (Assocham) fondée sur un interrogatoire de 1.200 tours opérateurs.

Ce déclin fait écho à la mort de Jyoti Singh, une étudiante indienne, en décembre dernier, violée et battue par un groupe de plusieurs hommes dans un bus. Le crime avait soulevé une vague d'indignation sans précédent dans le pays et dans le monde entier. L'International Business Times écrit que selon les statistiques de l’India’s National Crime Records Bureau, une femme serait violée toutes les 20 minutes (ici les chiffres de 2011).

D'autres cas d'agressions ont également contribué à décourager les touristes. Rien qu'en mars dernier, une cycliste suisse a été violée par un groupe d’hommes dans l’Etat de Madhya Pradesh, ou encore une Britannique a sauté du balcon de son hôtel près du Taj Mahal pour échapper à une agression sexuelle. Depuis trois mois, au moins 6 femmes étrangères ont été attaquées ou ont rapporté un harcèlement sexuel
Près de 72% des tours opérateurs interrogés dans l'enquête ont déclaré que le nombre de réservations annulées venaient particulièrement de touristes femmes provenant en grande partie du Royaume-Uni, des Etats-Unis, du Canada, ou encore d’Australie.

Selon l'enquête de la Chambre, au total, l'Inde a enregistré un déclin total de l'afflux de touristes de l'ordre de 25%. Pour elle, «les raisons attribuées [à cette baisse] sont la chute des niveaux de sûreté et de sécurité, et le ralentissement global et continu de l'économie».

Le secrétaire général de la Chambre, D.S Rawat, a rappelé le souhait de l'Inde de faire du tourisme un secteur-clé de l'économie et «d’améliorer son image aux yeux des touristes étrangers». Il recommande donc un renforcement de la sécurité dans les lieux touristiques majeurs et la mise en place d'un programme pour sensibiliser la population à l'importance du tourisme et au respect des voyageurs.

Mathilde Sagaire

Newsletters

Paris et Ankara dans un bras de fer sur le Kurdistan syrien

Paris et Ankara dans un bras de fer sur le Kurdistan syrien

La tension est montée d’un cran entre Ankara et Paris, à l’ombre du déploiement de forces spéciales françaises dans le Rojava et de l’appui diplomatique peu équivoque au projet d’autonomie territoriale kurde en Syrie.

Des manuscrits de Tombouctou, sauvés des mains des djihadistes, exposés à New Delhi

Des manuscrits de Tombouctou, sauvés des mains des djihadistes, exposés à New Delhi

Vingt-cinq textes vieux de plusieurs siècles ont été transportés depuis le Mali, après avoir été cachés durant l'occupation djihadiste de Tombouctou, entre 2012 et 2013.

En Ouganda, une pénurie de médicaments met en danger les personnes séropositives (mais pas seulement)

En Ouganda, une pénurie de médicaments met en danger les personnes séropositives (mais pas seulement)

Depuis le début de l'année, le pays n'est plus approvisionné en Septrin, un traitement antirétroviral administré notamment aux personnes atteintes du Sida.

Newsletters