Un site Internet regroupe les derniers tweets de personnalités mortes

Twitter eldh via Flickr CC License by

Les derniers mots des défuns ne sont plus seulement ceux prononcés sur leur lit de mort. Animal New York fait état d'un nouveau site InternetThe Tweet Hereafter («Le Tweet de l'Au-Delà»), qui se présente comme un catalogue des derniers tweets de célébrités décédées. 

Ses créateurs, Jamie Forrest and Michael McWatters, l’alimentent depuis déjà un an. Mais c’est la mort de Reeva Steenkampe, la compagne d’Oscar Pistorius tuée par l'athlète, le 14 février, qui les a décidés à le rendre accessible à tous. La veille de sa mort, elle se réjouissait de la Saint-Valentin à venir.

Dérangeants, poignants, voire décalés, ces tweets permettent de poser un regard sur la mort à l'ère numérique, phénomène que ce que ce site cherche à explorer. Les technologies actuelles d’archivages sur les réseaux sociaux, Facebook et Twitter en tête, n'ont jamais autant rapporté de détails sur la vie de chacun. Pour Michael McWatters:

«Le message que je retiens de The Tweet Hereafter est que tout ce que je fais en ligne (et parfois hors-ligne aussi) peut faire partie de mon dossier numérique permanent.»

Jamie Forrest ajoute:

«La majorité des retours que nous avons eu sont dans les grandes lignes: "Wow c’est morbide et assez dérangeant, mais fascinant". Nous avons tendance à être d’accord.» 

Les créateurs se défendent cependant de toute mauvaise intention. «La mort est un sujet sensible, et nous ne voulons certainement pas bouleverser les gens», assure Forrest.