L'appli islandaise pour éviter l'inceste

Pareja Lambroso via Flickr CC License by

«Nous provenons tous du même arbre généalogique», écrit le site d’actualités islandais News of Iceland. Dans un pays qui compte seulement 320.000 habitants, le risque de relation incestueuse est très élevé. Heureusement, il existe maintenant une application smartphone qui permet de vérifier les liens de parenté en quelques instants et ainsi d'éviter de se réveiller dans le lit de son cousin.

A l’origine, il y a un site généalogique, Íslendingabók («les livres islandais»). Lancé en 2010, il recense les liens de parenté entre les habitants de l’île jusqu’à 1.200 ans en arrière. Un comparateur permet aux Islandais de tester leurs racines familiales communes en un clic en entrant leurs noms et numéros de sécurité sociale.

Très vite, le site est devenu bien plus que généalogique et a rempli une autre fonction: tester les liens familiaux de deux partenaires. En Islande, tout le monde a de fait un lien de parenté. Au point que lors d'une rencontre amoureuse, la question primordiale qui est souvent posée est: «Hverra manna ert þú?» (approximativement: qui êtes-vous, quelle est votre famille?). 

Cependant, Friðrik Skúlason, l'un des créateurs du site, avait démenti cet usage:

«Bien que l’angle "évitons l'inceste" fait une bonne histoire, je dois dire que je ne sais pas si la base de données a jamais été utilisée dans ce but.»

Malgré tout, Íslendingabók vient de lancer une version mobile: ÍslendigaApp. Cette application, inventée par trois ingénieurs dans le cadre d'un concours organisé par le site, permet à tout Islandais(e) d'être fixé(e) n'importe où et en quelques secondes sur ses liens de parenté avec le/la charmant(e) inconnu(e) fraîchement rencontré(e).

En plus des fonctions de recherche généalogique plus conventionnelles, l’application possède une option «bump», qui lorsqu'on entrechoque deux téléphones vérifie en un instant si leurs propriétaires sont potentiellement dans une «réunion de famille embarrassante», écrit The Verge. S'ils s'avèrent être des cousins un peu trop proches, l'application déclenche une «alarme inceste» qui prévient discrètement ses utilisateurs.

Commentaire d'un utilisateur sur le site de l'application:

 «Si j'avais eu cette application l'année dernière, je ne serais probablement pas rentré à la maison avec ma cousine.»

Vidéo de la fonction bump de l'application slendigaApp
Photo: Pareja Lambroso via Flickr CC License by
Devenez fan sur , suivez-nous sur
 
LU SUR...
TOPICS
PARTAGER
LISIBILITÉ > taille de la police
SLATE CONSEILLE
À la une de Slate »
LU,VU&ENTENDU
LIFE -
Publié le 18/04/2013
Mis à jour le 18/04/2013 à 15h12