Life

Comment Internet influence nos vies amoureuses

Mathilde Sagaire, mis à jour le 19.02.2013 à 15 h 39

I love internet Kalexanderson via Flickr CC License by

I love internet Kalexanderson via Flickr CC License by

Internet et les nouvelles technologies ont un véritable impact sur les relations amoureuses, rapporte le site Popular Science à la suite de la parution récente d'un livre, Love in the Time of Algorithms (L’amour au temps des algorithmes) écrit par le journaliste Dan Slater (il en a fait une adaptation pour The Atlantic), qui fait le point sur la manière dont les nouvelles technologies, et notamment les sites de rencontres, influencent nos façons d'appréhender l'amour et les rencontres.

Interviewé par Popular Science, l'auteur développe les changements principaux induits par l'intrusion du web dans les vies amoureuses. Avec les sites de rencontres, chacun s'attend à avoir une sélection importante de profils correspondants à ses critères, alors qu'en 1965, les premiers ordinateurs qui calculaient les compatibilités trouvaient au mieux six correspondances.

Avec tout ce choix à disposition, on peut rencontrer également beaucoup plus de personnes et beaucoup plus vite qu'auparavant. Et si un rendez-vous se passe mal, il reste encore de nombreuses possibilités. De même, avec tous ces célibataires potentiels, nous sommes moins enclins à rester dans une relation qui ne nous satisfait pas complètement par crainte du célibat.

Tout ceci change inexorablement nos capacités et nos façons de chercher l’amour. Dan Slater:

«Je crois que nos attentes ont probablement beaucoup changé avec ce que la technologie permet maintenant.»

Mais l'influence d'Internet va même au-delà des sites de rencontres, car pour Slater, que l’on soit adepte de la drague en ligne ou pas, il est fort probable que celui ou celle que l’on convoite soit sur Facebook ou Twitter. Et voir des informations partielles sur cet autre que l'on ne connait pas encore très bien peut rendre un peu «paranoïaque» à force de tenter de les interpréter. Ceci pourrait même être un frein au développement d’une relation. Mais il ne faut pas ignorer qu’en dehors de sites spécialisés, Internet peut favoriser également les rencontres en ligne par le biais des jeux ou des réseaux sociaux.

Concernant enfin les algorithmes de compatibilité amoureuse utilisés par les sites de rencontre, leurs progrès devraient pour Dan Slater permettre d'en savoir plus sur les inscrits que ce qu'ils ne sont capables de dire eux-mêmes. L’un des problèmes de ces algorithmes actuellement, c’est que les personnes ne savent pas ce qu’elles veulent et ne remplissent pas les questionnaires de manière optimale. Or des sites sont en train de prendre ce facteur en compte en se fondant sur ce que la personne fait et pas seulement ce qu’elle veut, ce que l'on nomme «compatibilité comportementale».

Cependant, une étude de psychologie conduite l’année dernière jetait le doute sur la véritable efficacité des algorithmes des sites de rencontre. Pour le professeur Eli Finkel qui a conduit la recherche, «il n’y a pas de preuve irréfutable qu’un seul de ces algorithmes ne marche».

La grande certitude en tout cas, c'est que toutes ces données qui s’échangent en ligne peuvent aider les scientifiques à comprendre notre vie amoureuse. D'ailleurs, des sites tels qu'OkCupid partagent déjà leurs informations avec des universitaires.

Mathilde Sagaire
Mathilde Sagaire (85 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte