Partager cet article

Les fonctionnaires ne s'arrêtent pas plus que les salariés du privé

Goodbye Party Worksnofla via Flickr CC License by

Goodbye Party Worksnofla via Flickr CC License by

Une étude publiée par la Dares et commentée sur Le Monde.fr est catégorique: contrairement au cliché habituel, les fonctionnaires ne prennent pas plus d'arrêts de travail que les salariés du privé. Sur son blog, le journaliste Jean-Baptiste Chastand constate:

«Entre 2003 et 2011, la Dares révèle que sur une semaine de référence, 3,9 % des fonctionnaires en moyenne ont été arrêtés au moins une heure pour maladie ou pour garder un enfant malade. Ce taux est de 3,7% pour les salariés du privé en CDI depuis plus d'un an.»

En fait, la fréquence des arrêts dépend surtout de la stabilité du travail. L'absentéisme chute à 2,6% en moyenne pour les CDD, intérim ou CDI depuis moins d’un an. L'explication principale est à rechercher du côté des indemnités maladie, qui sont moins avantageuses pour les salariés avec moins d'un an d'ancienneté.

«Cela confirme que la principale inégalité n'est pas entre public et privé, mais entre titulaires et précaires.»

Vous devez être membre de Slate+ et connecté pour pouvoir commenter.
Pour devenir membre ou vous connecter, rendez-vous sur Slate+.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte