Monde

Un prisonnier talonne Obama dans la primaire démocrate en Virginie occidentale

Temps de lecture : 2 min

Sad Barack oceanaris via Flickr CC License by
Sad Barack oceanaris via Flickr CC License by

Les républicains ne sont pas les seuls à tenir une primaire pour désigner leur candidat à la présidentielle américaine. Et si le choix de Barack Obama comme candidat à sa propre succession ne fait pas de doute, le vote réserve parfois quelques surprises. Mardi 8 mai, un prisonnier a ainsi réuni 40% des suffrages en Virginie occidentale contre Barack Obama, rapporte NPR.

Cela veut dire que normalement, Keith Judd, qui purge une peine de 17 ans et demi pour extorsion, a le droit d’avoir un ou deux délégués à la convention démocrate de Charlotte dans le New Colorado.

Judd avait déjà participé à la primaire de l’Idaho en 2008 et avait recueilli près de 1,7% des votes. D’après NPR, le vote de 70.000 personnes pour ce candidat atypique traduit surtout la déception de certains à l’encontre de Barack Obama.

Le résultat n’inquiète pas pour autant les démocrates. D’abord parce que Obama mène Mitt Romney à 50% contre 42% dans les sondages pour la présidentielle et surtout parce que personne ne s’est pour l’instant porté candidat pour être le représentant de Keith Judd.

Newsletters

Internet ne tient qu'à 420 câbles: l'Europe est-elle prête à les protéger?

Internet ne tient qu'à 420 câbles: l'Europe est-elle prête à les protéger?

Les grandes puissances se livrent une bataille sans merci pour le contrôle des autoroutes de l'information sous-marines.

Communiqués

Communiqués

Remplacer le mot «femme» par «personne qui a ses règles» est-il vraiment inclusif?

Remplacer le mot «femme» par «personne qui a ses règles» est-il vraiment inclusif?

Aux États-Unis, l'emploi du mot «femme» est de plus en plus controversé. Mais suivre la logique de certains activistes s'avère périlleux.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio