Monde

Un prisonnier talonne Obama dans la primaire démocrate en Virginie occidentale

Temps de lecture : 2 min

Sad Barack oceanaris via Flickr CC License by
Sad Barack oceanaris via Flickr CC License by

Les républicains ne sont pas les seuls à tenir une primaire pour désigner leur candidat à la présidentielle américaine. Et si le choix de Barack Obama comme candidat à sa propre succession ne fait pas de doute, le vote réserve parfois quelques surprises. Mardi 8 mai, un prisonnier a ainsi réuni 40% des suffrages en Virginie occidentale contre Barack Obama, rapporte NPR.

Cela veut dire que normalement, Keith Judd, qui purge une peine de 17 ans et demi pour extorsion, a le droit d’avoir un ou deux délégués à la convention démocrate de Charlotte dans le New Colorado.

Judd avait déjà participé à la primaire de l’Idaho en 2008 et avait recueilli près de 1,7% des votes. D’après NPR, le vote de 70.000 personnes pour ce candidat atypique traduit surtout la déception de certains à l’encontre de Barack Obama.

Le résultat n’inquiète pas pour autant les démocrates. D’abord parce que Obama mène Mitt Romney à 50% contre 42% dans les sondages pour la présidentielle et surtout parce que personne ne s’est pour l’instant porté candidat pour être le représentant de Keith Judd.

Slate.fr

Newsletters

Le travail de sape d'Orbán pour pousser Soros hors de Hongrie

Le travail de sape d'Orbán pour pousser Soros hors de Hongrie

Les fondations du milliardaire-philanthrope américano-magyar quittent Budapest où elles travaillaient depuis 1984. Un départ accéléré par vingt-quatre mois d’intense campagne gouvernementale anti-Open Society.

À San Francisco, des équipes médicales vont aller soigner les toxicomanes directement dans la rue

À San Francisco, des équipes médicales vont aller soigner les toxicomanes directement dans la rue

On leur administrera notamment de la buprénorphine, plus connue sous le nom de Suboxone.

En Irlande du Nord, une mère emmène son fils se faire tirer dessus

En Irlande du Nord, une mère emmène son fils se faire tirer dessus

Dans les faits, la guerre est finie. Dans les têtes et les réflexes sociétaux, pas encore.

Newsletters