Monde

Iran: les Etats-Unis déploient des avions de chasse aux Emirats Arabes

Temps de lecture : 2 min

Two F-22 Raptors / An honorable German via Flickr CC License by

Selon le site Aviation Week, dont les informations ont été confirmées lundi 30 avril par le porte-parole du Pentagone, les États-Unis ont déployé des avions de chasse furtifs F-22 sur la base d'al-Dhafra, aux Émirats arabes unis.

D'après le major américain Mary Danner-Jones, «la United States Air Force a déployé des F-22 au Sud-Ouest de l'Asie, afin de renforcer les relations militaires, de promouvoir la sécurité souveraine et régionale, d'améliorer les opérations aériennes, ainsi que l’interopérabilité des forces, des équipements et des procédures.» Mais il n'a toutefois pas précisé le nombre exact de F22. Le porte-parole du Pentagone, le capitaine John Kirby, à quant à lui déclaré que «ce déploiement était tout à fait normal» et en accord avec l'ajustement des forces américaines dans la région après le retrait d'Irak.

Ce déploiement intervient alors les tensions entre l'Iran et les Émirats se sont accentuées suite à une visite le 11 avril du président iranien Mahmoud Ahmadinejad à Abou Moussa, l'une des trois îles du Golfe au centre d'un litige territorial entre les deux pays. Les Émirats et le Conseil de coopération du Golfe (Arabie Saoudite, Bahreïn, Emirats arabes unis, Koweït, Oman et Qatar) ont dénoncé cette visite comme une provocation.

Le déploiement des F-22 pourrait aussi permettre de maintenir la pression sur Téhéran au sujet de son programme nucléaire, qui est actuellement au cœur des négociations, et fera l'objet d'une réunion le 23 mai prochain à Bagdad. Israël et les Etats-Unis ont mis en garde que l'action militaire reste une option si la diplomatie échoue.

A proximité de l'Iran, les armées américaines sont très présentes, comme on peut le voir sur cette carte réalisée par Al Jazeera: il y a environ 125.000 soldats américains dont 90.000 autour de l'Afghanistan sur l'opération «Enduring Freedom», quelques 20.000 G.I.'s déployés dans la région du Proche-Orient, et environs 20.000 sur les navires de guerre.

Carte des bases américaines autour de l'Iran. Réalisée par Al Jazeera, à partir de plusieurs sources (médias, sites d'informations militaires tel que Global Security,et sources officielles de l'armée).

Deux porte-avions américains sont actuellement stationnés dans le Golfe. Le secrétaire à la Défense, Léon Panetta, a annoncé qu'après le retrait de l'Irak, 40.000 soldats resteraient dans le Golfe, mais l'emplacement et la mission de ces forces est pratiquement impossible à déterminer.

Slate.fr

Newsletters

Les populistes ont rendu les États européens ingouvernables

Les populistes ont rendu les États européens ingouvernables

Avec la montée des partis populistes, il est désormais particulièrement compliqué de constituer un gouvernement stable dans nombre de pays d'Europe. La Suède n'est que le dernier exemple en date.

À New York, les accouchements prématurés ont augmenté depuis l'élection de Trump

À New York, les accouchements prématurés ont augmenté depuis l'élection de Trump

En particulier chez les femmes immigrées.

Changement climatique et pluies extrêmes: ce que dit la science

Changement climatique et pluies extrêmes: ce que dit la science

La théorie, la modélisation climatique et les observations semblent tendre vers la même conclusion.

Newsletters