Monde

Au Portugal, la ville intelligente c'est pour maintenant

Slate.fr, mis à jour le 02.05.2012 à 15 h 31

Future Shanghai Model City / Ivan Walsch via FlickrCC Licence by

Future Shanghai Model City / Ivan Walsch via FlickrCC Licence by

La ville «intelligente et douée de sensation» est pour bientôt. D’ici 2015, la PlanIT Valley, une cité de 150.000 habitants devrait sortir de terre au Portugal. Sa particularité? Près de 100 millions de capteurs seront disséminés dans toutes ses infrastructures, permettant de moduler presque tous les aspects de la vie de ses habitants, explique le site d’information Salon.

Le projet, chiffré à 25 milliards d’euros, prévoit de relier chaque capteur en réseau à un ordinateur central dénommé UOS et construit en partenariat avec CISCO, contrôlant la ville avec le minimum d’interventions humaines possible.

Les promoteurs expliquent que cette technologie sera mise au service de l'écologie. Les capteurs devraient permettent d’utiliser au mieux les ressources naturelles. Les promoteurs annoncent vouloir réduire la consommation d'eau de 80% par rapport à une ville normale et celle d'énergie de 50%.

Concrètement, l’UOS gérera de façon automatique la plupart de la PanIT Valley. La température d’un appartement sera automatiquement baissée lorsque son occupant le quittera et en cas de fuite, l’ordinateur sera capable d’appeler de lui-même un plombier. 

Si un incendie venait à se déclarer dans un immeuble, l’ordinateur serait capable d’appeler les pompiers, de réguler les feux rouges sur leur chemin, de localiser les personnes à l’intérieur de l’immeuble, d’ouvrir et de fermer les fenêtres et même de réserver une place à l'hôpital le plus proche pour les victimes. 

L’omniprésence des capteurs dans la vie des habitants pose cependant des problèmes éthiques. Impossible par exemple de mentir en appelant le travail pour dire que vous êtes malade et ensuite partir à la plage. Les capteurs sauront si vous avez quitté votre appartement. Pour Carlo Ratti, le directeur du MIT’s SENSEable City Lab, il n'y a pas lieu de s'inquiéter, du moment «que nous gardons le contrôle des données que le système possède sur nous».

Comme le note Salon, «la ville est par nature imprévisible et les hommes agiront toujours de manière imprévisible même pour le plus intelligent des ordinateurs». Mais les concepteurs de la PlanIT Valley ont tout prévu, le système est censé évoluer en fonction de la façon dont ses habitants se comportent. 

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte