Monde

Une mine de documents d'al-Qaida trouvés dans un fichier porno

Slate.fr, mis à jour le 02.05.2012 à 12 h 24

Oh Maria USB Drive 1/Molotalk via Flickr CC License by

Oh Maria USB Drive 1/Molotalk via Flickr CC License by

En mai 2011, la police de Berlin arrête et interroge Masqood Lodin, un Autrichien suspecté d’appartenir au groupe terroriste al-Qaida. Ils trouvent une carte mémoire et une clé USB cachées dans les sous-vêtements de l'homme, qu'ils soupçonnaient d'avoir suivi un entraînement terroriste au Pakistan et d'être en train de recruter de nouveaux membre d’al-Qaida.

Le matériel électronique ne contenait à première vue que le film Kick Ass et un fichier intitulé «Sexy Tanja», mais après plusieurs semaines de travail, les enquêteurs finissent par trouver plus de cent documents cachés contenant des détails sur les prochaines opérations du groupe terroriste.

La presse avait évoqué la trouvaille des autorités allemandes en février 2012, au moment du début du procès de Lodin. Mais ce n’est que le 1er mai que CNN publie les détails des documents, peu après un premier article du journal allemand Die Zeit.

Parmi les opérations évoquées figure par exemple un plan pour détourner des navires de croisière ou encore une attaque en Europe sur le même mode opératoire que celles perpétrées par des tireurs à Bombay, qui avaient paralysé la ville en novembre 2008, faisant 164 morts en trois jours. Des manuels d’entraînement au format PDF en anglais, allemand et arabe ont également été trouvés.

Des sources du renseignement ont confié à CCN que les documents représentent «de l’or pur», et sont la plus importante saisie d’information provenant d’al-Qaida depuis l’assaut de l’armée américaine contre le repaire d’Oussama ben Laden à Abbottabad au Pakistan il y a tout juste un an. Un anniversaire qui a relancé le débat autour de l’état et de la dangerosité réelles d’al-Qaida aujourd’hui.

Lodin et un autre homme suspecté de terrorisme, Yusuf Ocak, sont actuellement jugés à Berlin, où ils plaident non-coupable. Les autorités pensent que les deux hommes, qui sont accusés de terrorisme, se sont rencontrés dans un camp d’entraînement dans les territoires tribaux du Pakistan et ont été renvoyés en Europe pour former de nouveaux kamikazes.

Yassin Musharbash, le journaliste d’investigation du journal Die Zeit qui a révélé le contenu des documents le premier, écrit:

«Nous ne savons pas ce que ces hommes préparaient mais certains documents et informations semblent indiquer qu’ils préparaient possiblement une attaque du style de celles de Bombay.»

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte