On est adolescent de 10 ans à 24 ans

Des adolescents italiens, PrettyKateMachine via Flickr CC License by

L’adolescence est un concept flou. Ce qui peut expliquer l’absence d’étude sur le sujet. Un oubli que vient de réparer le journal médical The Lancet qui publie une série d’études sur les adolescents à travers le monde.

Ces études permettent d’améliorer notre compréhension de l’adolescence. Si on a longtemps cru que celle-ci débutait lors de la puberté et des premiers changements physiques jusqu’à l’arrêt de la croissance, en réalité, elle s’arrête lorsque le cerveau cesse de se développer, explique les chercheurs. C’est-à-dire qu'elle dure de 10 ans à 24 ans.

Ces études accompagnées d’un rapport de l’Unicef, appellent à faire plus attention aux changements de besoins des adolescents. Selon The Guardian, beaucoup d’attention a été portée à la santé des bébés et des jeunes enfants mais pas à celle des 10 ans-24 ans (1,8 milliard d’individus).

Ainsi, alors que la santé des enfants de moins de cinq ans s’est radicalement améliorée sur les cinquante dernières années (le taux de mortalité a baissé de 80% dans la plupart des pays), celle des adolescents ne s’est que marginalement améliorée.

Or, la puberté propulse les adolescents dans une période de comportements conduite par leurs hormones, leurs cerveaux sont mal équipés pour contrôler et vulnérable aux activités telles boire ou prendre de la drogue. Alors qu’on sait que c’est pendant cette période que les comportements à risques sont à craindre.

Les chercheurs l’expliquent:

«Le cerveau adolescent est handicapé dans son estimation rationnelle du risque et est sujet à la "cognition chaude" –ses décisions sont influencées par des conditions stressantes ou excitantes qu’un adulte est plus apte à gérer.» 

Quand on sait que la première cause de mortalité à l’adolescence sont les blessures causées par un accident, qui est, lui-même souvent déclenché par une prise excessive ou non nécessaire de risque, on comprend l’importance de cette étude. Qui peut permettre à terme une politique adéquate concernant le développement des adolescents.