Monde

Fucking, le village célèbre malgré lui

Slate.fr, mis à jour le 21.04.2012 à 10 h 05

Le panneau d'entrée de Fucking.

Le panneau d'entrée de Fucking.

C'est un petit village d'une centaine d'âmes, perdu dans les Alpes autrichiennes. Le genre d'endroit qui ne figure pas sur les guides de voyage: il n'y a pas de monument, pas de musée, même pas d'église. Pourtant des centaines de touristes anglophones se rendent à Fucking... uniquement pour se faire photographier devant le panneau d'entrée du hameau, certains dans des poses obscènes.

«90% des touristes veulent seulement photographier le panneau d'entrée du village, en prenant toutes les différentes poses et positions imaginables. Et aucun d'eux ne passe la nuit ici, ce ne sont que des voyageurs de passage bruyants. Cela ne représente aucun avantage pour notre commune», se plaint Franz Meindl, le maire, dans une vidéo en ligne sur le site du Spiegel.

En allemand, Fucking se prononce «foucking». Alors que ce nom n'évoque rien aux habitants du lieu, les Britanniques et les Américains se roulent par terre en riant, explique la version suisse de 20Minutes, qui rappelle que le village porte ce nom depuis le XIe siècle, en référence à un certain Adalpert von Vucckingen.

«Nous n'avons personnellement aucun problème avec ce nom. Il n'y a que la population anglophone qui a un problème avec ça. On a des touristes ici, qui vont Dieu seul sait où, mais en tout cas pas à Fucking, car nous sommes un village tout à fait quelconque. Nous n'avons besoin de rien d'autre que de notre tranquillité», explique Franz Meindl.

Depuis des années, la question de savoir s'il faut changer le nom du village ressurgit régulièrement lors des conseils municipaux, certains villageois proposant par exemple de le renommer «Fugging». Le maire a tenté de clore ce débat sempiternel en organisant un référendum en 2004, rappelle le Stern, mais personne n'a réussi à s'entendre. Franz Meindl raconte:

«La discussion n'a pas débouché sur une décision claire. J'ai dit que je ne couperai pas le village en deux.»

En plus de la gêne dont se plaignent les villageois vivant à proximité des panneaux d'entrée, las d'entendre des voitures se garer et des touristes s'esclaffer pendant que les appareils photo crépitent, la célébrité non désirée de Fucking engendre également des coûts: les fameux panneaux indicateurs bleus et blancs sont les plus volés d'Autriche, une douzaine de vols ayant été recensés. Ils sont donc désormais solidement fixés dans des chapes de béton pour décourager les faucheurs.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte