Life

En période de croissance, la mortalité augmente

Slate.fr, mis à jour le 12.04.2012 à 11 h 38

REUTERS/Darrin Zammit Lupi

REUTERS/Darrin Zammit Lupi

Selon les chercheurs du Centre de recherche sur la retraite de Boston College, c’est en temps de prospérité économique que le taux de mortalité augmente. Ceci n’est pas dû au stress lié au travail ou au manque de temps pour faire du sport, mais au manque de personnel soignant dans les maisons de retraite, explique le Washington Post. Ce qui entraîne une augmentation des décès chez les personnes âgées. Plus encore chez les femmes, qui vivent en moyenne plus longtemps que les hommes, et ont donc davantage tendance à vivre en maison de retraite.

«Le nombre de morts chez les personnes de plus de 65 ans et plus expliquent 75% des 6.700 morts supplémentaires (…) Les femmes de plus de 65% expliquent à elles seules 55% de ces morts additionnelles», analyse l’étude américaine.

Ainsi, quand le pourcentage du chômage global baisse, il existe une baisse notable des aides-soignants et des infirmières dans les maisons de retraites, indique les chercheurs. Ils soulignent l’importance de lutter contre cette pénurie qui met la vie des personnes âgées en danger.

Comme le précise Workforce, ces conclusions ne sont pas partagées par tous. En effet, selon une autre étude de l’université du Texas du Nord il existe un lien entre le chômage et l’augmentation du taux de mortalité. En effet, aux Etats-Unis, quand un salarié perd son travail, il perd également la couverture sociale que son entreprise lui finançait.

Néanmoins, tous s’accordent à dire que les maisons de retraites sont dans une position précaire, notamment au niveau du personnel. Il y a 10 ans, une étude du département de la Santé et des Services sociaux constatait que 97% des maisons de retraite américaines n’avaient pas suffisamment de personnel pour fournir ne serait-ce que la base du niveau de soin requis.

Un rapport de l’université de Pittsburgh couvrant la période 2000-2007 montre que la généralisation du manque de personnel est la cause de la prédominance des maladies infectieuses dans les maisons de retraite, induisant 400.000 morts par an aux Etas-Unis.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte