France

Le résistant Raymond Aubrac, soutien de François Hollande, est mort

Slate.fr, mis à jour le 11.04.2012 à 9 h 26

Le résistant Raymond Aubrac est mort mardi 10 avril au soir à 97 ans à l'hôpital militaire du Val-de-Grâce, rapporte l’AFP:

«Cofondateur du mouvement "Libération Sud", Raymond Aubrac était l'une des dernières personnalités de la Résistance à avoir connu Jean Moulin. Il était le dernier survivant des chefs de la Résistance réunis et arrêtés en juin 1943 à Caluire (Rhône) avec le chef du Conseil national de la Résistance (CNR).»

L’homme était resté un citoyen actif jusqu’à sa mort, et avait récemment affiché son soutien au candidat socialiste François Hollande pour la prochaine élection présidentielle. Sur le site de campagne de ce dernier figure un petit texte de Raymond Aubrac pour expliquer son choix pour 2012:

«Je suis persuadé que François Hollande Président de la République française rendra au pays sa confiance et qu’il aidera tous les Français à mieux se projeter dans l’avenir. Nous avons besoin de changement. J’ai lu le programme et sans vous commenter les soixante précieuses mesures, je suis convaincu qu’il faut avancer avec l’idée d’un futur positif.»

***

» Nous publierons un portrait complet de Raymond Aubrac au cours de la journée.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte