Life

Obésité de la mère et autisme de l'enfant seraient liés

Slate.fr, mis à jour le 10.04.2012 à 10 h 53

12 semaines / nojhan via Flickr CC License by

12 semaines / nojhan via Flickr CC License by

Alors que l'autisme est diagnostiqué chez de plus en plus d'enfants (un Américain sur huit), une nouvelle étude reprise par Associated Press indique que cette augmentation pourrait être liée à l'épidémie d'obésité.

Une étude américaine menée sur plus de 1.000 enfants âgés de 2 ans à 5 ans touchés ou non par des troubles du spectre autistique a en effet montré que les femmes qui souffraient d'obésité avant de tomber enceintes avaient 1 «chance» sur 53 que leur enfant soit autiste. Soit un risque 67% de fois supérieur à la moyenne, comme le précise Associated Press.

Les chercheurs indiquent que, de manière générale, haute pression sanguine, diabète, obésité, ou autres caractéristiques métaboliques peuvent conduire à un risque accru pour l'enfant de développer des troubles, explique le Wall Street Journal.

De précédentes études avaient déjà fait le lien entre obésité et naissances prématurées ou enfants mort-nés: le résultat de cette nouvelle recherche n'est donc pas complètement surprenant.

Irva Hertz-Picciotto, l'une des chercheurs en charge de l'étude, met en garde contre une mise en cause de la mère qui se fonderait sur les résultats de l'étude: «Un facteur unique ne peut être tenu responsable pour l'un des problèmes de l'enfant. Ce n'est pas une question de "c'est la faute de la mère, a-t-elle précisé au Wall Street Journal.

L'étude n'explique pas pourquoi un tel lien existe, mais les chercheurs ont proposé quelques hypothèses: une mauvaise production et utilisation d'insuline dans le corps de la mère pourrait par exemple affecter le transfert du sucre dans le sang vers le fœtus et avoir un impact au développement de son cerveau.

 

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte