Les sites pornos dominent l'internet

Destruction de CD piratés et X à Pékin, en avril 2011. REUTERS/Petar Kujundzic

Destruction de CD piratés et X à Pékin, en avril 2011. REUTERS/Petar Kujundzic

Le fait que les sites pornographiques soient de très gros consommateurs de bande passante sur l'internet n'est pas vraiment une surprise. Mais la réalité des chiffres collectés par le site Extremetech dépasse tout ce qu'on peut imaginer et démontre que la pornographie domine de fait l'internet. Elle représente tout simplement plus du tiers des données qui circulent sur le réseau!

Premier critère de la démonstration, la fréquentation. Selon DoubleClick Ad Planner, qui appartient à Google et traque les internautes en utilisant les cookies, des dizaines de sites pornos se retrouvent parmi les 500 sites les plus visités au monde et Xvideos, le plus important site porno avec 4,4 milliards de pages vues par mois, est trois fois plus gros que CNN ou que le site de sport américain le plus visité ESPN.

Les autres géant du pornos, les YouPorn, Tube8 et Pornhub sont très proches de Xvideos et ne sont en fait dépassés collectivement en terme de trafic que par Google ou Facebook.

Deuxième point à l'avantage des sites pornos, le temps. Comme le souligne Extremetech, la principale différence entre un site pornographique et un autre tient au temps passé. Sur un site d'informations, par exemple, l'internaute reste en moyenne trois à quatre minutes pour consulter un ou deux articles; il passe encore moins de temps sur un moteur de recherche. Sur un site porno, il y reste en moyenne entre 15 et 20 minutes… Une visite sur un site pornographique «vaut» 4 à 5 visites sur un site d'information.

Dernière différence qui joue un rôle majeur dans la taille de bande passante utilisée, la plupart des sites sont construits essentiellement à partir de textes et d'images, tandis que les sites pornos diffusent avant tout des vidéos en streaming …

Quand vous chargez la home page d'un site d'informations comme Slate par exemple, cela représente quelques centaines de kilobytes, mais si vous faites du streaming de vidéos pornos pendant 15 minutes, cela se chiffre à près de 100 megabytes.

Ces chiffres de bande passante utilisée commencent à donner le vertige quand vous les multipliez par les visites. Ainsi, si les 350 millions de visites mensuelles de Xvideos consomment à chaque fois près de 100 megabytes cela correspond à 30 petabytes de données transférées chaque mois via les réseaux de télécommunications.

Les seules sites comparables alors ne sont plus Google ou Facebook mais les sites vidéos comme YouTube ou Hulu et encore... YouPorn est six fois plus grand que Hulu…

Pour Extremetech, les grands sites pornos doivent être capable pour faire face aux pics de trafic de servir jusqu'à 1.000 gigabytes par seconde soit 1 Terabytes. Pour mettre cela en perspective l'une des plus importantes backbone de l'Internet entre New York et Londres a une capacité maximale de 15 terabytes par seconde.

Enfin, selon les informations recueillies directement par Extremetech auprès de YouPorn, les calculs de Doucleclick Ad Planner sont assez éloignés de la réalité et sous-estiment le trafic des grands du porno. YouPorn fournit 100 millions de pages par jour et 950 terabytes de données toujours par jour, essentiellement du streaming video. Cela correspond à environ 2% du trafic de l'internet par jour dans le monde. Et il y a des dizaines de sites pornos de la taille de YouPorn.

Pour extremetech, «il n'est probablement pas irréaliste de considérer que le porno représente 30% du total des données transférrées via l'internet». L'internet est vraiement fait pour la pornographie.

Partager cet article