Sports

Les footballeurs ne sont pas si stupides

Temps de lecture : 2 min

Football / Denis Dervisevic via Flickr CC License By
Football / Denis Dervisevic via Flickr CC License By

Des doutes sont parfois émis sur les capacités intellectuelles des joueurs de foot.

Pourtant, une étude menée par des chercheurs suédois et reprise par The Independent met aujourd'hui en lumière les capacités cognitives très développées des bons joueurs.

Ils pensent en effet avoir découvert la clé scientifique de la fameuse «intelligence de jeu», cette capacité à lire le terrain pour se retrouver au bon endroit au bon moment.

C'est une recherche menée sur 57 joueurs de foot dont 29 des meilleures divisions, qui a permis à ces chercheurs du Karolinska Institutet de découvrir que les meilleurs d'entre eux avaient des capacités cognitives bien supérieures à la moyenne, et qu'ils étaient doués pour la résolution de problème et pour mener plusieurs tâches de front. Les joueurs ont donc été soumis à de petits exercices:

«On leur montrait un dessin fait de points, et ils devaient relier les points entre eux d'autant de manières possibles, en une minute.»

Liselotte Maurex, auteure du rapport bientôt publié dans Plos One, explique:

«Le test leur demandait d'être créatifs et flexibles dans leur résolution des problèmes. C'est comme dans le jeu en lui-même, parce qu'il vous faut penser à toutes les positions dans lesquelles vous pourriez vous placer et il faut être plutôt rapide.»

Résultat, le score moyen des meilleurs joueurs les ont placés dans les 5% de meilleurs résultats obtenus par toutes les personnes ayant passé le test.

Les joueurs ont ensuite été suivis sur le terrain pendant plusieurs années, et une corrélation claire entre résultats aux tests cognitifs et performances footbalistiques a pu être observée.

Dans une dépêche sur les résultats de l'étude, les scientifiques expliquent même qu'il pourrait être possible de déceler, voire de développer de meilleurs joueurs via ce type de tests cognitifs: ces fonctions cognitives pourraient-elles être entraînées et améliorées de manière à ce que l'évolution s'exprime aussi sur le terrain? Probablement.

«Il y a probablement un composant héréditaire, et un composant qui peut être développé par l'entraînement», explique Torbjörn Vestberg, psychologue et membre de l'équipe de recherche.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Newsletters

Un sportif au Panthéon, c'est pour quand?

Un sportif au Panthéon, c'est pour quand?

[BLOG You Will Never Hate Alone] En ce jour où on célèbre la panthéonisation de Joséphine Baker, on pourrait se demander pourquoi aucun athlète n'a encore connu pareil honneur.

Peng Shuai: comment la mobilisation internationale a coupé l'herbe sous le pied de Pékin

Peng Shuai: comment la mobilisation internationale a coupé l'herbe sous le pied de Pékin

Coutumier des disparitions suspectes, le gouvernement chinois n'avait certainement pas prévu le séisme qu'allait provoquer la mise sous silence de la tenniswoman.

La bataille de polochon professionnelle existe, elle se trouve en Floride

La bataille de polochon professionnelle existe, elle se trouve en Floride

Une ligue organise des matchs auxquels participent des combattants de MMA.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio