Autofellation: le combat d’un exhibitionniste pour illustrer la page de Wikipedia

wikipedia-logo / throwthedamnthing via Flickr CC Licence By

Parmi les 3,8 millions d’articles de Wikipedia (en langue anglaise), la page «autofellatio» est la 3.110e la plus visitée. Décrite comme la pratique qui consiste à «stimuler oralement son propre pénis comme un acte de masturbation», l’autofellation est aussi une entrée de Wikipedia qui suscite un certain intérêt de la part des exhibitionnistes, ces derniers étant plusieurs à vouloir que leur propre pratique serve d’illustration à l’article concerné, relève Buzzfeed…

Si la raison d’être de l’encyclopédie participative Wikipedia est l’éducation, sa bibliothèque d’images et vidéos en licence libre pouvant illustrer ses articles est devenue un véritable dépotoir pour exhibitionnistes. Ainsi sur la page «autofellatio» de Wikimedia Commons, «il y a des vidéos d’hommes se masturbant, des GIF animés d’hommes éjaculant, des photos de gens se pratiquant des fellations entre eux. Un homme a posté des GIF le montrant en train de se masturber selon vingt méthodes différentes…»

Jack Stuef, contributeur de BuzzFeed, a retrouvé l’identité du mystérieux Jiffman, l’homme dont la photo illustre à l’heure actuelle la page Wikipedia.

«Jiffman semble être un type normal, il est étudiant dans le Nebraska et aime faire de la randonnée, voyager et jouer au foot avec ses amis.»

Mais ailleurs sur le Net, Jiffman n’est pas aussi timide: il a rejoint le forum des exhibitionnistes DickFlash.com en 2006 et a commencé alors à poster des photos. Son plus beau succès d’exhibitionniste: régler le timer de sa caméra, enlever ses habits et courir nu au bord d’une route très fréquentée. Jiffman a ensuite posté des vidéos de lui sur des sites pornos amateurs, jusqu’à ce qu’il trouve sa niche: la capacité à se pratiquer une fellation.

«Comme tous les grands pionniers américains, Jiffman avait de grandes ambitions. Il ne voulait pas seulement être un gars de plus sur Internet avec sa bite dans la bouche. Il voulait être la définition du fait d’avoir sa bite dans sa bouche.»

Jiffman a donc posté plusieurs photos de lui en train de pratiquer l’autofellation, dans l’espoir d’être celui qui apparaîtrait sur la page Wikipedia correspondante. Echouant lors des premières tentatives, il a insisté, renommé ses photos, affiné son art… Pour finalement réussir.

Après avoir été temporairement bloqué par les utilisateurs, Jiffman a vivement protesté sur le forum:

«Si quelqu’un pouvait proposer une critique constructive de ce que serait une meilleure image, plutôt que de simplement se ruer sur le bouton “ban”, je pourrais produire un exemple de qualité de ce que la communauté pourra accepter comme le meilleur exemple possible.»

«Un tel niveau de dévouement fait de Jiffman une exception par rapport à la majorité des exhibitionnistes sur Wikipedia, la plupart d’entre eux n’ont pas un objectif aussi clair, et ont donc peu de succès», écrit Buzz Feed. Un autre utilisateur, Nzfauna, a uploadé une photo de son pénis, sans succès. Il explique au journaliste qu’il est diplômé de biologie et qu’«il aime les pénis». Son but était d’illustrer la page «human penis», «qui semble être le Saint Graal des exhibitionnistes de Wikipedia».

Sur Wikipedia, le débat va bon train pour savoir si ces exhibitionnistes donnent l’illustration la plus exacte de certaines pratiques, ou si l’encyclopédie doit éviter de poster des images choquantes pouvant être vues par des enfants ou des adultes au bureau… Or la censure est par définition à l’opposé de l’idéal de Wikipedia. Et ce sont les utilisateurs et les éditeurs qui décident. Chacun peut modifier une page existante: au moment où le débat semble clos, un nouvel utilisateur peut arriver et décider de le rouvrir, et le cycle se répète à l’infini… Des débats incessants animent ainsi les pages «cock ring» (anneau pénien), «hypospadias» ou «cock and ball torture» (bondage des testicules et torture du pénis).

Photo: wikipedia-logo / throwthedamnthing via Flickr CC Licence By
Devenez fan sur , suivez-nous sur
 
LU SUR...
TOPICS
PARTAGER
LISIBILITÉ > taille de la police
SLATE CONSEILLE
All We Need is Wikilove
J'ai édité Wikipédia 317.212 fois
À la une de Slate »
LU,VU&ENTENDU
LIFE -
Publié le 04/04/2012
Mis à jour le 04/04/2012 à 15h20