Life

Les Britanniques nostalgiques des pauses-déjeuner françaises

Slate.fr, mis à jour le 04.04.2012 à 12 h 00

Sandwich / Robopy via FlickrCC  License by

Sandwich / Robopy via FlickrCC License by

La Grande-Bretagne, qui vient d'introduire en France sa chaîne de restauration rapide mais gourmet Prêt à Manger ainsi que Marks&Spencer, serait-elle en train de pleurer la fin du déjeuner «à la française» en trois temps?

C'est le cas de ce journaliste de la BBC qui publie un article sur la désertion des brasseries parisiennes à l'heure de la pause déjeuner, plus frappante encore au printemps. Les repas sous la forme entrée-plat-dessert sont de plus en plus remplacés par le non moins traditionnel jambon-fromage, s'émeut-il. En 2010 pourtant, le repas gastronomique française était d'ailleurs décrété, «après un lobbying intense», patrimoine immatériel de l'humanité à l'Unesco.

Parmi les coupables, les prix, mais aussi la réduction de la durée de la pause déjeuner. En effet, si les Français délaissent les bistrots traditionnels, c'est surtout par manque de temps:

«Ce changement est en partie dû au fait que les pauses déjeuner des travailleurs français ont été réduites de manière drastique. Une étude récente a montré que la moyenne se situe désormais à 22 minutes de pause, contre une heure et demie il y a vingt ans.»

Le journaliste fait donc un tour d'horizon des restaurateurs français qui tentent de moderniser le sandwich pour le rendre plus raffiné et faire coller les goûts des Français avec les nécessités de la vie moderne. Une manne, lorsque l'on sait que 2 milliards de sandwichs sont vendus chaque année en France, soit 64 unités consommées chaque seconde.

Nous vous en avions déjà parlé sur Slate.fr, c'est ausi l'adaptation aux habitudes culinaires françaises des grandes chaînes de fast-food américaines qui étonne de l'autre côté des mers. McCafé, service à table dans certains restaurants, recettes de hamburger traditionnelles... Comme le note le journaliste de la BBC, les Français vont surtout au «McDo» à heures fixes (entre midi et deux heures, puis après dix-neuf heures), contrairement aux Américains qui le fréquentent tout au long de la journée. Il résume:

«En fait, ils le traitent comme un restaurant traditionnel, et McDonald's a récemment introduit des serveurs dans l'un de ses restaurants parisiens, en reconnaissant clairement le besoin de s'adapter à la demande du marché dans l'un de ses marchés les plus profitables.»

» A regarder également: le portfolio nostalgique de la BBC sur les bistrots parisiens

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte