Culture

Les Beatles de retour grâce à leurs fils?

Temps de lecture : 2 min

Les Beatles chez EMI (photo d'Angus McBean reproduite sur la pochette de la compilation «1962-1966»)
Les Beatles chez EMI (photo d'Angus McBean reproduite sur la pochette de la compilation «1962-1966»)

Et si les Beatles revenaient à la vie? Ce pourrait être le projet des fils musiciens des quatre membres du groupe mythique.

Interviewé par la BBC à propos de ce projet, James McCartney, fils de Paul et musicien de son état, a en effet déclaré:

«Oui, avec un peu de chance, bien sûr (que ça pourrait se faire). Je ne sais pas, on verra. La volonté de dieu, le soutien de la nature, j'imagine. Donc ouais, peut-être bien.»

Les enfants concernés ne sont pas totalement étrangers à la musique: Sean Lennon chante à son propre compte, Dhani Harrison est chanteur et guitariste du groupe Thenewno2, tandis que Zak Starkey, fils de Ringo Starr, est batteur, pour Oasis est les Who notamment.

«Je ne pense pas que Zak voudrait le faire, a précisé James McCartney. Peut-être que Jason (autre fils de de Starr) voudrait. Il serait d'accord. Sean avait l'air d'être d'accord, Dhani aussi. Je serais heureux de faire ça.»

Le fils du célèbre bassiste, qu'il dit considérer comme «un génie» et «une grosse source d'inspiration» est d'ailleurs mardi 3 avril en concert à la Cavern, club de Liverpool dans lequel les Beatles ont débuté.

Slate.fr

Newsletters

Lego City, la ville juste?

Lego City, la ville juste?

Quel est donc le sujet emblématique de l’imitation Lego? Eh bien, c’est la ville. On parle de «briques» Lego et la première fonction des briques, c’est de bâtir des bâtiments.

Votre nom de famille en dit beaucoup sur vous et vos origines

Votre nom de famille en dit beaucoup sur vous et vos origines

Ces patronymes, que nous n'avons pas choisis, nous influenceraient plus que l'on croit. En les décortiquant, on découvre bien des surprises.

Les figures de galants ou de libertins que nos intellos adulent sont des violeurs

Les figures de galants ou de libertins que nos intellos adulent sont des violeurs

Valérie Rey-Robert le démontre très bien dans son ouvrage.

Newsletters