France

Mohammed Achamlane de Forsane Alizza: «Il serait peut-être temps que l'on se prépare» au djihad (VIDEO)

Temps de lecture : 2 min

Manifestation, «Burqa pour Carla Bruni» / ActuDefense
Manifestation, «Burqa pour Carla Bruni» / ActuDefense

Mohammed Achamlane, ancien chef de file du groupe islamiste Forsane Alizza («Cavaliers de la fierté») dissous en 2012, figure parmi les dix-neuf personnes proche de ce groupement pro-djihadiste dissous arrêtées le 30 mars 2012.

L'homme, qui se fait également appeler Abou Hamza, était à l'origine, le 9 avril 2011 d'un rassemblement pour protester contre la loi sur le voile intégral. Initialement prévu Place de la Nation à Paris, la manifestation avait rapidement été interrompue par la police et environ 200 militants s'étaient donc retrouvés dans un quartier de La Courneuve en Seine-Saint-Denis, en présence de membres des groupuscules Sharia4UK («Sharia pour la Grande-Bretagne») et Sharia4Belgium («Sharia pour la Belgique»). Romain Mielcarek, qui tient le blog ActuDéfense et collabore également avec Slate.fr, avait filmé ce rassemblement.

Des brassards portant des inscriptions en arabe et des goodies radicaux avaient été distribués aux enfants du quartier et des discours avaient été prononcés. Mohammed Achamlane avait alors expliqué:

«Ici, en France, le djihad n'a pas été lancé, on n'est pas là pour aller tuer les gens. Simplement, on est en train de se dire qu'il serait peut-être temps que l'on se prépare, parce que, vu comme on est opprimé, on sait jamais, on commence à être véritablement inquiet.»

Invité, Abu Izzadeen, membre du mouvement britannique Sharia4UK, qui a notamment fait de la prison pour apologie au terrorisme, s'était également exprimé:

«La réalité, c'est que si vous êtes Français, si vous êtes musulmans, vous êtes un citoyen de deuxième voire de troisième classe.»

Il poursuivait en affirmant:

«L'islam est le futur pour l'Occident, c'est le futur pour Paris, c'est le futur pour la France et c'est le futur pour l'Europe. L'islam viendra et prendra toutes ces capitales une par une.»

Des photos de ce rassemblement sont disponibles sur le blog actudefense.com. On y voit de grandes affiches aux slogans évocateurs, visant directement Nicolas Sarkozy et son épouse: «Sarkozy dictateur. Touchez pas la Burqa. Démocratie c'est l'hypocrisie. La Shariah va dominer la France» ou encore «Burqa pour Carla Bruni».

Slate.fr

Newsletters

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

La banderole est l'un des moyens d'expression privilégiés des supporters. Il arrive pourtant qu'elle soit interdite de match, comme à Toulouse, fin février.

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

Prudence... et action rapide. Selon Pierre-Yves Cossé, commissaire au Plan de 1988 en 1992, l'embellie apparente de certains indicateurs économiques ne signifie absolument pas une prochaine sortie de crise.

Newsletters