Life

Quand se met-on le plus en couple sur Facebook?

Slate.fr, mis à jour le 23.03.2012 à 11 h 14

facebook relationship status update to the max/The Intrepid Traveler via Flickr CC License by

facebook relationship status update to the max/The Intrepid Traveler via Flickr CC License by

Facebook en sait beaucoup sur ses utilisateurs, ce qui vaut au réseau social de nombreuses critiques contre ce que certains perçoivent comme des violations de leur vie privée. Mais les données que récupère le géant de l’Internet peuvent aussi servir à obtenir des statistiques (anonymes) intéressantes. Ainsi, deux statisticiens de Facebook ont analysé les données relatives aux «situations amoureuses» déclarées par ses utilisateurs.

En regardant les données sur deux années, 2010 et 2011, ils ont cherché à savoir quelles périodes affectent le plus le nombre de nouvelles relations amoureuses ou de séparations. Par exemple, décembre 2011 a été un mois positif pour l’amour: les personnes qui se sont mises en couple sur cette période étaient 4% plus nombreuses que les personnes qui ont mis fin à une relation amoureuse.

Ces statistiques sont forcément incomplètes: de nombreux utilisateurs choisissent de ne pas donner d’informations sur leur situation amoureuse à Facebook, tandis que d’autres ne changent pas forcément leur statut de «en couple» à «célibataire» quand ils arrêtent une relation, préférant simplement enlever l’information de leur profil. Mais elles permettent quand même d’identifier quatre jours dans l’année particulièrement propices aux nouveaux couples, parmi lesquels la Saint Valentin. Ces jours sont par ordre décroissant:

  • 14 février: 49% de nouvelles relations amoureuse de plus que de séparations
  • 25 décembre: 34% de plus
  • 24 décembre: 28% de plus
  • 15 février: 22% de plus

Autre trouvaille intéressante: l’été n’est pas bon pour les couples, et la période de mai à août est celle où l’on retrouve le plus de séparations. Pour ce qui est des jours de la semaine, les dimanches, lundis et mardis sont les jours où l’on retrouve le plus de nouvelles relations amoureuses, tandis que le vendredi et le samedi sont plutôt des jours de séparation.

Mais Facebook n’est pas simplement un réseau social qui permet d’en savoir plus sur la vie amoureuse de ses utilisateurs: il joue aussi souvent un rôle actif dans les couples. 66% des avocats spécialisés dans les divorces des Etats-Unis ont vu une augmentation du nombre de cas utilisant Facebook comme preuve au cours des cinq dernières années, selon une étude de l’American Academy of Matriomonial Lawyers (AAML) publiée l’année dernière.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte