Économie

A qui appartient le bouton «smiley»?

Temps de lecture : 2 min

15. So how do you feel today? / shannonyeh.photography via Flickr CC Licence By
15. So how do you feel today? / shannonyeh.photography via Flickr CC Licence By

Selon The Atlantic, la société américaine Varia Holdings vient de porter plainte contre Samsung et Research in Motion (RIM, fabriquant du BlackBerry), les accusant d'enfreindre la règlementation sur les brevets. L'affaire concerne un bouton spécifique pour l'écriture d'émoticônes sur les claviers de certains modèles de smartphones. Une invention brevetée par Jonathan Nelson en 2005, puis récupérée par Varia Holdings, une société décrite comme un «patent troll» (un troll de brevets) qui a acquis le brevet à la suite de plusieurs rachats de sociétés, selon The Atlantic. Le brevet déposé en 2005 précise:

«Il est connu que pour de nombreux utilisateurs, les emails et les SMS impliquent souvent l'utilisation d'émoticônes, comme le "sourire" ou le "visage renfrogné", pourtant, peu d'applications d'emails et de SMS offrent la possibilité à l'utilisateur d'entrer et d'utiliser des émoticônes dans leurs communications.»

Le brevet s'applique à un bouton de smartphone permettant l'affichage d'un menu dans lequel l'utilisateur choisit directement le «smiley» correspondant à son humeur. Il n'a donc plus à entrer manuellement les caractères successifs qui forment l'émoticône.

L'affaire semble sérieuse et la société plaignante bien déterminée à récupérer une compensation financière pour cet usage abusif de bouton smiley. Selon le site Ars Technica, les modèles Samsung concernés sont Acclaim, Nexus S, Captivate, Epic, Galaxy Nexus, et Transform. L'infraction concernerait également les modèles Bold, Curve, Pearl et Storm de BlackBerry.

En 2001, le site satirique Despair.com avait déclaré avoir déposé l'émoticône mécontent [:-(] et annonçait qu'il poursuivrait quiconque l'utiliserait sans son autorisation. «Il s'agit du plus grand litige de propriété intellectuelle de l'histoire», avait alors annoncé le site dans un communiqué de presse...

Les poursuites concernant des brevets sont courantes dans le monde informatique. Dernière en date, alors que Facebook s'apprête à entrer en Bourse, la société Yahoo! vient d'attaquer le géant du réseau social, l'accusant de copier ses technologies et d'enfreindre dix de ses brevets, rapporte Le monde informatique. Pour Yahoo!, «le modèle de réseau social de Facebook, qui permet aux utilisateurs de créer des profils pour, entre autres choses, se connecter à d'autres personnes ou entreprises, est fondé sur une technologie de réseau social brevetée par Yahoo».

Slate.fr

Newsletters

Les restaurants interdits aux enfants, un juteux business qui fait polémique

Les restaurants interdits aux enfants, un juteux business qui fait polémique

Conscients des désagréments causés par la présence d’enfants au sein de leur établissement, de plus en plus de restaurateurs envisageraient d’interdire l’entrée aux marmots.

La Chine parie sur la fonte des glaces arctiques pour ouvrir de nouvelles routes commerciales

La Chine parie sur la fonte des glaces arctiques pour ouvrir de nouvelles routes commerciales

Loin des conséquences écologiques est en train de se jouer une redistribution générale des cartes dans laquelle Pékin entend bien jouer un rôle de premier plan.

Rapport OXFAM: si les entreprises du CAC 40 versent autant de dividendes à leurs actionnaires, c'est normal

Rapport OXFAM: si les entreprises du CAC 40 versent autant de dividendes à leurs actionnaires, c'est normal

La lutte contre les inégalités est de celles qui doivent être menées sans relâche et avec détermination. Mais il est très facile sur ce sujet de tomber dans la dénonciation des riches.

Newsletters