Life

Rien que de savoir qu'une femme le regarde rend un homme stupide

Slate.fr, mis à jour le 16.03.2012 à 16 h 43

Oeil de femme /FelixJLeupold via Flickr CC License by

Oeil de femme /FelixJLeupold via Flickr CC License by

Les facultés intellectuelles des hommes diminuent lorsque ceux-ci pensent qu'une femme les observent ou va les observer, selon une étude publiée dans les Archives du Comportement Sexuel.

En 2009, une autre étude avait démontré que les facultés intellectuelles des hommes se trouvent réduites lorsqu'ils sont en présence d'une femme qu'ils ne connaissent pas, selon Scientific American. Cette nouvelle étude montre le même résultat, à la différence qu'ici, les hommes n'ont pas du tout été en contact avec une femme.

A l'aide du test de Stroop, un exercice psychologique associant couleurs et noms de couleurs permettant de voir comment nous mettons en relation les informations, des chercheur néerlandais ont effectué deux expériences impliquant 71 hommes et femmes hétérosexuels, souligne The Globe and Mail.

Guizmodo explique que dans une première expérience, ces personnes ont effectué le test de Stroop à haute voix. Puis, elles ont fait ce même test devant une webcam filmant leurs lèvres. Derrière celle-ci était censé y avoir un spectateur homme ou femme. Les personnes testées n'avaient aucun contact visuel puisque personne ne les observaient en réalité. Seul un nom leur était donné, leur permettant de savoir s'ils avaient soi-disant affaire à une personne de leur sexe ou du sexe opposé. Après cet exercice, les cobayes ont refait le test de Stroop sans caméra:

«Les femmes ont obtenu le même [résultat] avant et après la lecture sur les lèvres, les hommes qui avaient pensé être observés par une femme ont fait bien pire.»

Les chercheurs ont effectué une deuxième expérience du même type, mais à la fin du premier test de Stroop, les personnes testées n'ont pas parlé devant une webcam, on leur a simplement dit qu'elles seraient amenées à le faire. Après cette annonce, elles ont immédiatement fait un deuxième test de Stroop:

«Les résultats des tests masculin ont chuté à la simple anticipation d'être observé par une femme. Encore une fois, les femmes ne présentaient pas de tels effets.»

Deux explications pourraient justifier ce «mutisme» masculin, relève le site Everyday Health: soit les hommes sont moins réactifs parce qu'ils se concentrent pour impressionner les femmes, soit leur attention est détournée parce qu'ils pensent que les femmes à qui ils s'adressent peuvent devenir des futures partenaires sexuelles.

Ces conclusions peuvent avoir un impact dans la vie de tous les jours:

«Les performances cognitives des hommes pourraient être affectées s'ils parlent à une femme au téléphone (ou même avant cela, lorsqu'ils sont en attente de son appel téléphonique), s'ils discutent en ligne avec une femme ou s'ils sont assis dans la salle d'attente de leur nouveau médecin féminin.»

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte