Culture

«Modern Football», le (vrai) premier film de Robert Altman?

Slate.fr, mis à jour le 15.03.2012 à 16 h 36

Capture d'écran de Modern Football de Robert Altman (1951)

Capture d'écran de Modern Football de Robert Altman (1951)

A la fin du mois de février, un réalisateur de Kansas City, Gary Huggins, a mis en ligne sur Youtube un film perdu de Robert Altman (M*A*S*H, Nashville, Short Cuts...).

Il s'agit de Modern Football, un film éducatif de 1951 sur le football américain destiné à être utilisé dans les collèges. Gary Huggins a raconté sa découverte fortuite à SF Weekly.

«J'avais acheté un lot de vieux films éducatifs pour 10 dollars [sur un marché aux puces], et je n'avais jamais réussi à les regarder. Modern Football avait l'air vraiment sans intérêt. Mais quand je l'ai regardé récemment, j'ai entraperçu Altman, qui fait une apparition en tant que journaliste sportif, et j'ai compris que je tenais quelque chose d'incroyable

Le film a commencé à tourner et a gagné plusieurs fans enthousiastes. Alan Scherstuhl salue la «technique remarquable» du film, et y voit «le grand talent d'Altman pour une narration limpide dans des cadres où évoluent de nombreux corps». («Au final, conclut-il, j'ai préféré ce film à Prêt-à-Porter!»)

Pour Bob Cook de Forbes, Modern Football ressemble à «beaucoup de films de Robert Altman, en ce sens qu'il présente un ensemble chaotique de personnages, et qu'il arrive à les entrelacer tout le long du film pour en faire un ensemble cohérent».

Il précise que tandis que Modern Football est salué dans certains endroits comme le premier film de Robert Altman (sans doute parce que IMDb liste le court-métrage comme sa première œuvre de réalisateur), un autre court métrage commercial, Honeymoon for Harriet (1950), mérite peut-être ce titre. Comme le rappelle le Centre de recherches en théâtre et en cinéma du Wisconsin, Altman avait un jour expliqué au critique David Thompson que la Calvin Company, son employeur sur Honeymoon for Harriet, «l'avait autorisé à diriger [ce film], qu'il avait également écrit, parce que personne d'autre ne savait comment enregistrer le son de la conversation sur la route».

 

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte