Life

SXSW 2012: qu'est-ce que South by Southwest et à quoi ça sert?

Slate.fr, mis à jour le 13.03.2012 à 11 h 48

SXSW Instagram.  Makerbot via Flickr CC License By

SXSW Instagram. Makerbot via Flickr CC License By

Tous les geeks se retrouvent en ce moment à Austin (Texas) pour participer au festival South By Southwest (SXSW). Qu'est-ce que c'est exactement, et pourquoi les gens qui n'y sont pas devraient-ils en avoir quelque chose à faire?

SXSW a commencé en 1987 comme un festival consacré à la musique, raconte French Web, avant de s'étendre aux technologies pour devenir aujourd'hui une des conférences de geeks les plus cools. C'est là qu'a été présenté Foursquare en 2009, Storify en 2011 (beaucoup utilisé par les médias aujourd'hui) mais surtout Twitter, en 2007.

Autrement dit, en faisant un tour sur les blogs et les médias consacrés à la conférence, vous avez une bonne chance de découvrir les applis ou les réseaux qu'on utilisera tous d'ici quelques années (vous pouvez commencer avec ce post de la spécialiste tech du New York Times).

Vous pourrez aussi apprendre des astuces pour tirer le meilleur de votre expérience en ligne: par exemple, vous aimez mettre des vidéos de vous et vos amis sur YouTube et rêvez de faire sensation à la Stop Kony 2012 ou Lady Gaga?

Direction Forbes, qui synthétise la présentation de Prerna Gupta –une entrepreneure en musique numérique qui a mis au point des vidéos vues plus de 180 millions de fois– sur les secrets d'une vidéo virale. Six facteurs très simples qui définissent le contenu d'une vidéo à succès: musique, surprise, mignoncité, seins, humour, célébrité.

Ou vous pouvez aller lire le compte-rendu par CNet de la discussion entre Sean Parker (fondateur de Napster et co-fondateur de Facebook) et l'ancien vice-président américain et activiste écologiste Al Gore, qui ont encouragé leur public à «occuper la démocratie».

Comme l'explique Le Figaro, SXSW joue un rôle essentiel dans le décollage des stars du Web d'aujourd'hui, et est donc passé de «Woodstock pour start-ups» à une conférence pour laquelle les start-ups se préparent pendant des mois afin de capter l'attention des médias, des investisseurs et des «influenceurs» du web. Le tout entre deux concerts de stars comme Jay-Z.

Parfois les entreprises virent dans le mauvais goût pour se faire remarquer, comme cette agence marketing qui a transformé des sans-abri en «hotspots wifi ambulants» le temps de la conférence.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte