Le «Mot de trop»: le dernier film d'Eddie Murphy est-il le plus mauvais de l'histoire?

Image du film «Le Mot de trop».

Le dernier film d’Eddie Murphy est-il le pire de l’histoire d’Hollywood? S’il est difficile de décerner ce titre honorifique sur des critères objectifs, Le Mot de trop (A Thousand Words), qui sort ce mois-ci aux Etats-Unis et est prévu pour le 28 mai en France, semble avoir les faveurs de tous ceux qui l'ont déjà vu.

Le site américain Rotten Tomatoes, qui recense toutes les critiques de médias mais aussi d’amateurs sur Internet et donne une note moyenne censée représenter les avis sur les films, a en effet décerné la note rarissime de 0% à cette comédie américaine qui raconte l'histoire d'un homme ordinaire et bavard qui se rend compte qu'il ne lui reste plus que 1.000 mots à prononcer avant de mourir. Une mauvaise nouvelle pour les producteurs du film, dont font partie l’acteur américain Nicolas Cage et le Français Alain Chabat, quand on connait la très forte fréquentation du site.

Rotten Tomatoes évalue pour chaque critique recensée s’il s’agit d’un avis plutôt positif (fresh) ou négatif (rotten), et calcule en fonction un pourcentage. Mardi 13 mars au matin, Le Mot de trop comptait 41 avis rotten (pourris) sur 41 critiques, soit un zéro pointé. Des médias traditionnels comme USA Today et Entertainment Weekly à la blogosphère, les avis sont unanimes. Imbd.com, un autre site de cinéma influent qui met notamment au point une moyenne des avis des spectateurs, décerne un très faible 4,8/10. Le résumé général de Rotten Tomatoes en dit long sur l’enthousiasme suscité:

«Des blagues ringardes (Le Mot de trop a été tourné en 2008) et un Eddie Murphy sans sa voix, qui représente son plus grand atout comique, condamnent cette douloureuse pagaille dès le début.»

Il faut dire que le parcours du film a été pour le moins chaotique, rapporte The Guardian: d’abord prévu pour 2009, sa sortie a été retardée par une restructuration du studio Dreamworks, qui le produit également. Il a ensuite été question d’une sortie en janvier 2012 pour coïncider avec la cérémonie des Oscars, qu’Eddie Murphy devait présenter, mais ce dernier n’ayant finalement pas été retenu, elle a encore été reportée.

Après une série de succès planétaires dans les années 1980, Eddie Murphy alterne le moyen et le mauvais depuis une vingtaine d’années pour beaucoup de commentateurs. Le blogueur américain Michael Atlan se demandait récemment ici-même si l’acteur américain pouvait encore redevenir le génie comique qui en a fait une star mondiale à ses débuts.

Mis à jour le 13/03/12: Malgré son nom complètement bilingue, Michael Atlan est français, et pas américain.

A LIRE AUSSI