Life

Pain nègre, escalope tzigane... L'Autriche veut changer des noms de plats «discriminatoires»

Slate.fr, mis à jour le 13.03.2012 à 10 h 38

Mohr im Hemd /crosseye marketing via Flickr CC License by

Mohr im Hemd /crosseye marketing via Flickr CC License by

Zigeunerschnitzel (escalope tzigane), negerbrot (pain nègre), Mohr im Hemd (maure en chemise): l'association des restaurants autrichiens trouve «inacceptable» certains noms de plats traditionnels et voudrait les faire interdire selon le Telegraph:

«Notre travail tourne autour de l'accueil des gens et pour cette raison, nous devrions offrir un bon exemple.»

L'association reconnaît la légitimité de ces plats, mais estime que leur appellation peut être une offense et fait la chasse aux «noms négatifs» dans les cartes du pays, elle demande tout simplement «aux chefs et maîtres d'hôtel» de les remplacer par d'autres moins connotés, selon le site NewsFeed:

«Les labels alimentaires discriminatoires sont-ils vraiment nécessaires?»

Elle veut par exemple remplacer les trois plats évoqués ci-dessus respectivement par «côtelette sauce au poivre», «pain très sombre» et «gâteau au chocolat et à la crème», des noms qui passeraient mieux, ne serait-ce qu'au moment de passer la commande.

Une association gastronomique défend la prédominance de la «tradition» alors que SOS Mitmensch, un groupe militant pour l'intégration et l'égalité en Autriche, approuve la démarche:

«Il n'y a pas matière à rire de la discrimination, même quand ça arrive involontairement ou en raison de la tradition.»

L'association des restaurants autrichiens ne vise pas seulement les plats aux noms allemands, sa langue officielle, elle souhaite également interdire les «spaghettis alla puttanesca» (spaghettis à la putain), plat populaire depuis 1960 et servi dans tous les restaurants italiens.

NewsFeed relève qu'en Grande-Bretagne, les restaurateurs servent un petit pudding de fruit secs appelé «spotted dick» littéralement «queue tachetée».

En France, on a pris les devants et les noms tendancieux de certains aliments ont bien souvent déjà été changés pour d'autres plus acceptables, sans que cela ne prenne une forme officielle. L'ancienne «tête de nègre» s'appelle désormais «tête de choco»; le «nègre en chemise» est devenu le «noir et blanc»; la «poule Nègre-soie» est oubliée pour ne garder que la «Poule-soie» et le «cèpe tête-de-nègre» sera plutôt appelé «bolet bronzé».

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte